masculins / Bordeaux 1 - OL 1

Des louanges... et une mise au point

Publié le 18 septembre 2005 à 17:27 par R.B

[IMG6423L]Si <b>Michel Platini</b> a été élogieux sur le club lyonnais après sa prestation contre le Real Madrid, le président <b>Jean-Michel Aulas</b> tenait à apporter quelques précisions à la suite du match des Gones à Bordeaux et notamment sur le comportement pendant et après le match de certains Girondins... ce qui l'a conduit à réagir samedi soir devant les médias...

Dans le concert de louanges qui a suivi la prestation des Lyonnais face aux Madrilènes mardi soir, Michel Platini a ajouté les siennes au soir de la rencontre entre Benfica et Lille. « L'OL s'inscrit désormais comme le club français des années 2 000. Il est devenu la référence des générations actuelles comme l'ont étés par le passé Reims, St-Etienne, Marseille… ». Les propos de l'ancien grand numéro 10 français sont allés droit au cœur des dirigeants lyonnais.



Après la rencontre de Bordeaux, le président Jean-Michel Aulas est intervenu dans les médias. Pour mettre en exergue des éléments qui semblaient avoir échappé au regard de nombreux observateurs, tout en reconnaissant que la main de Cris aurait pu être sanctionnée d'un pénalty. Le président faisait référence notamment aux actes d'anti-jeu de Jemmali et de Jurietti, sur Tiago et Réveillère, qui auraient pu leur valoir un carton rouge. Ensuite, au retour aux vestiaires après le match, alors que tout se passe généralement bien à Bordeaux, il a été insulté et Charles Camporo, seul, a tenté de ramener le calme.
Sur le même thème