masculins / TFC 3 - OL 0

Des retours et du changement

Publié le 18 avril 2012 à 20:28 par R.B

Quatre jours après la défaite au Stade de France, l’équipe lyonnaise avait un visage bien différent avec notamment le retour du capitaine Cris, le positionnement de Samuel Umtiti en latéral gauche… Lacazette derrière Gomis… Lisandro sur le banc ainsi que Gourcuff…

En raison des absences de Réveillère, Lovren et Cissokho, Rémi Garde avait réaménagé son équipe, la 42ème différente au départ en 50 matchs, et particulièrement sa défense, ce qui donnait en autre l’occasion au capitaine Cris de retrouver une place de titulaire en rappelant que le défenseur brésilien n’avait plus joué depuis sa blessure à St-Etienne le 17 mars dernier où il avait quitté le terrain à la 77ème minute. Six matchs manqués avant que le Policier soit de retour.



Cris, axe gauche, formait aussi une grande première côté gauche de cette défense avec le jeune Umtiti au poste de latéral, une nouveauté pour lui à ce niveau, alors que le Suédois Källström « retrouvait » le poste de couloir gauche devant lui.

Un jeu quasiment propre (12 interceptions, 12 passes à destination et deux ballons perdus) tout en étant sans grands risques pour le Brésilien qui sera malheureusement pris dans le domaine aérien, avec B. Koné, sur un centre amenant le 2ème but toulousain. Deux buts encaissés sur trois tentatives adverses… deux buts sur deux erreurs. Il y a mieux globalement comme première période.

Changements d’hommes à la mi-temps avec les entrées de Bastos et de Lisandro à la place de  Gomis et de Briand avec le retour de Källström en milieu de terrain et une position plus haute pour Grenier remplacé à la 63ème par Gourcuff dont c’était le retour, absent depuis le 14 février et ses 19 minutes jouées contre l’Apoël Nicosie à Gerland. Une entrée intéressante avec 11 passes à destination (2 ballons perdus), 2 frappes dont une occasion de but, 3 corners frappés dont deux qui amènent des situations de but, une faute subie et une faute commise.



Du côté de Cris, il y eut de nombreuses interventions comme celle extraordinaire à la 72ème minute dans sa surface de réparation. 15 passes à destination, deux ballons perdus, deux duels perdus dont celui qui permet au Toulousain d’enclencher l’action qui amène le 3ème but adverse. Pas évident pour ces deux hommes de revenir après une longue absence surtout face à une équipe toulousaine motivée. Au passage l'OL enregistrait sa plus lourde défaite de la saison à l'extérieur en championnat.

Sur le même thème