masculins / OL 1 Rennes 1

Difficile à avaler…

Publié le 20 mars 2011 à 11:10 par R.B

L’OL a perdu de façon stupide 2 points dans un match qui lui tendait les bras… Le LOSC a désormais 6 points d’avance au classement… Cela se complique pour le titre… Match retour...

 

Après match, il y a les analyses des entraineurs, des joueurs, des présidents, des journalistes. Il y aussi les remarques des spectateurs, des supporters qui quittent les tribunes et qui sont tout aussi intéressantes.

Alors que  disaient ces derniers samedi soir ? « Une bonne première période lyonnaise avec 7 occasions de but en plus du but inscrit… Un scénario regrettable… Une faute professionnelle… La fatigue… L’absence de récupération en raison du calendrier…L'incapacité a enchainé les matchs alors que cela fait plusieurs saisons que l'OL est dans cette situation".

Ou encore: "La mauvaise gestion du match en jouant à 11 contre 10 pendant 25 minutes… Encore une absence de concentration sur phase arrêtée… Le coaching trop tardif de Claude Puel qui a fait ses premiers changements à la 82ème minute de jeu, une première certainement depuis qu’il est à l’OL… Un manque évident de réalisme lyonnais avec 10 occasions de but au total à l’inverse de celui breton ; des Bretons qui ont frappé 3 fois et qui ont eu 3 occasions de but en plus de leur but…"

Et puis: " Une prestation une nouvelle fois insuffisante de Yoann Gourcuff dans tous les secteurs du jeu. Ils s’interrogeaient « encore » sur l’absence de Gomis dans le onze de départ à Madrid tant l’attaquant a été une nouvelle fois remarquable face à Rennes comme il l’est de façon générale depuis plusieurs mois… L’animation… Pourquoi Cris a joué à Madrid et pas face à Rennes…"

Enfin:  "L’arbitrage pas toujours lisible ce que confirmera plus tard l’entraineur du Stade Rennais qui lui reprochera 3 faits de jeu qui ont pénalisé à ses yeux son équipe… Un adversaire au jeu plaisant mais longtemps improductif avec des prises de risques parfois inutiles, voire dangereuses…mais qui a su faire front après l’expulsion de Montano ».

 

Dans ce pêle-mêle doit se trouver certainement une bonne part de vérité. La vérité, surtout, c’est que l’OL a laissé filer les 3 points de la victoire qui lui tendaient les bras en ayant abandonné au passage 15 points chez lui. Ce coup d’arrêt, après l’élimination en ULC, le place à 6 points du leader lillois. Cela met un sérieux handicap dans la course au titre à 10 journées de la fin. L’OL a peut-être perdu gros samedi soir face à Rennes. Dommage, vraiment dommage par rapport aux derniers matchs et au déroulement de la rencontre contre cette formation rennaise. Oui, un résultat difficile à avaler…  

Sur le même thème