masculins / Bastia - OL

Direction l'Île de Beauté... acte II...

Publié le 31 janvier 2005 à 14:33 par R.B

[IMG4498L]72 heures après la date fixée originellement, <b>Bastiais </b>et <b>Lyonnais</b> devraient s'affronter ce mardi à partir de 17h. Un tel report, est-ce un avantage ou un inconvénient ? Il y en a pour tous les goûts ! Inutile de faire une liste… Une chose est sûre, les Corses engagés dans la bataille du maintien, savent qu'ils ont un bon coup à jouer... et les Gones, connaissant les résultats de Monaco, Lille, Marseille, Auxerre se doutent ausi des perspectives chiffrées de ce match...

72 heures après la date fixée originellement, Bastiais et Lyonnais devraient s'affronter ce mardi à partir de 17h. Un tel report, est-ce un avantage ou un inconvénient ? Il y en a pour tous les goûts ! Inutile de faire une liste… Une chose est sûre, les Corses engagés dans la bataille du maintien, savent qu'ils ont un bon coup à jouer après les défaites d'Istres et de Strasbourg et le nul de Caen. En revanche, Nantes a pris les 3 points. Ils peuvent donc en cas de victoire se sortir de cette fameuse zone rouge. Et puis, ils en profiteront pour présenter leur dernière recrue, championne du monde, Christian Karembeu. Les dirigeants de Nicolas Penneteau auront été les plus actifs du mercato (arrivées de Cherrad, Ziani, Haas, Karembeu). Une façon d'exprimer aux autres formations qu'ils entendent bien se sortir de la mélasse ! Reste l'état de la pelouse. Déjà d'un aspect douteux en temps normal, elle risque fort de ressembler mardi à une cour de ferme avant le passage des 22 paires de crampons. On n'ose imaginer la « gueule » du lieu au fil des minutes !



Les Gones vont donc reprendre l'avion et retourner sur l'Île de beauté avec le même groupe prévu initialement. Eux, ils n'ont pas les soucis de leurs hôtes, mais ils ont suivi, sans jouer, avec attention les résultats de leurs poursuivants. Lille a fait match nul ; Toulouse et Auxerre ont perdu ; Monaco et Marseille se sont imposés. Gare à ces Méditerranéens placés idéalement en embuscade ; ils vont guetter un accroc lyonnais à Furiani. Autant leur montrer qui est le patron... pour les calmer !



Mis à part suivre la performance des autres, les Olympiens se sont entraînés ; ils auront eu 3 jours de plus pour récupérer des efforts consentis dans la glacière de Gerland mercredi dernier. Juninho et Yves Colleu auront fêter leurs anniversaires respectifs. Le Brésilien et Paul Le Guen auront « patienté » pour atteindre le total de 111 et de 100 rencontres de Ligue 1, synonymes de ce que vous savez. Ils auront appris que Giovane Elber est retourné en Allemagne en signant à M'Gladbach. Et en prenant l'avion ce mardi matin, ils pourront se dire, le Mercato ayant fermé ses portes, qu'ils sont tous là pour avaler cette dernière longue ligne droite de la saison… si prometteuse.



Née, Jau seront toujours absents chez les Bleu. Vairelles a de grande chance d'avoir de plus en plus de mal à se faire une place dans ce groupe, malgré sa qualité de meilleur buteur local (4).Comme l'a exprimé l'ancien lensois : « il y a des clubs où l'on change l'entraîneur… et d'autres où l'on change les joueurs… ». Le Suisse Haas, l'ancien niçois Cherrad et Ziani vont se montrer pour la première fois à Furiani. Ils savent qu'ils portent en grande partie sur leurs épaules les espoirs de survie du club. En attendant le guide Kanak… Chez le triple champion de France, nous l'avons déjà signalé, les 16 retenus pour la rencontre de samedi seront reconduits mardi. Wiltord, Cacapa et Benarfa poursuivant leur remise à niveau après leurs différentes blessures. Benzema ayant joué et gagné dimanche avec les moins de 18 ans.

Allez place à cette 25ème édition de Ligue 1 à Furiani entre Bastiais et Lyonnais. Ce report nous a aiguisé un peu plus l'appétit…



R.B

Sur le même thème