masculins / OL - PSG 2-2

Dos à dos

Publié le 28 novembre 2010 à 23:01

Lyonnais et Parisiens n'ont pu se départager au terme d'une partie enlevée.

Ce choc face au Paris SG offrait aux Lyonnais, en cas de victoire, la possibilité de monter sur le podium pour la première fois de la saison.

Les joueurs de Claude Puel entamèrent le match timidement. L’ex-olympien Luyindula se montrait quant à lui très disponible sur le front de l’attaque du  PSG. Miré Pjanic fut le premier à  tenter sa chance coté lyonnais mais celui-ci fut contré (8e). Dans la foulée Michel bastos ouvrait bien son pied mais sa tentative était détournée par la main d’Edel (14e). Bien bloqués au milieu de terrain, les Olympiens se montraient très patients dans la construction de leurs actions. Bafé Gomis fut bien lancé en profondeur l’impeccable retour d’Armand eut raison de l’attaquant lyonnais. Coté Parisiens, Néné se signala sur un coup franc qui fila au-dessus du cadre. Lisandro et ses coéquipiers se trouvaient de mieux en mieux. Sur une remise intelligente de Gomis, la demi-volée de Bastos passa à quelques centimètres du poteau d’Edel (30e). Encore bien lancé dans la profondeur Bafé Gomis ne trouva pas le cadre (44e).

A la pause, Jérémy Toulalan céda sa place à Jean II Makoun. Bastos alluma la première mèche de la seconde période mais sa tentative fila juste à coté du poteau gauche parisien (52e). Sur une magnifique action lyonnaise, Källström décalait Aly Cissokho qui ouvrait la marque d’une frappe au premier poteau (54e). Dans la foulée de l’ouverture du score, une contre-attaque des Rhodaniens fut tout près d’aller au bout…  Malheureusement, les Parisiens profitèrent d’une erreur d’alignement pour trouver l’égalisation grâce à Néné (62e). Touchés mais pas sonnés, Lisandro et ses coéquipiers continuaient à se créer des occasions. Bastos manqua même de peu le cadre à l’entrée de la surface. Bafé Gomis fut l’auteur d’un geste de grande classe en tentant un lobe de près de trente mètres sur Edel eut juste le temps de claquer le ballon au-dessus de sa transversale (74e). En contre-attaque, Néné se présenta dans la surface de réparation et fut déséquilibré par Aly Cissokho. L’arbitre accorda un penalty et expulsa le latéral gauche lyonnais. Hoarau transforma la sentence et donna l’avantage à son équipe (82e). Edel manqua complètement un dégagement qui termina sur Bafé Gomis qui donna l’égalisation à l’OL dans une ambiance de folie (86e). Les deux équipes se quittèrent sur ce score nul de 2 à 2.

Sur le même thème