masculins / stage Tunisie

Double ration matinale

Publié le 03 janvier 2009 à 12:19 par R.B

Course de très bonne heure... travail varié après le petit déjeuner... Les Lyonnais retrouveront le ballon cet après-midi...

7h. le jour se lève sur Tunis. On dirait qu'il va faire beau. Les chauffeurs de taxi sont déjà en faction devant l'hôtel Residence. Chauffeurs de taxi mais ausi amoureux du ballon rond. Supporters du Club Africain ou de l'Esperance, ils se branchent gentiment et reparlent du dernier derby conclu sur un score de parité. "L'arbitre avait été mauvais comme ce n'est pas permis...". Ils parlent aussi de leur pays, par exemple du désert situé au Sud. "Là bas, les gens sont différents. Ils sont plus tranquilles...". Les premiers golfeurs sont déjà prêts pour aller taper la petite balle. Et la troupe olympienne s'apprête à rejoindre la longue plage toute proche. 4 groupes pour une course travaillé. Un drôle de réveil matin.

Jo Bats suit à distance en marchant. Il se souvient qu'il est déjà venu au même endroit avec le PSG en 96. "Cette année là, nous avions terminé à la deuxième place du championnat et fait une finale européenne... ". Un pur bonheur de discuter avec le Montois qui va fêter mardi ses 53 printemps. "En 96, j'avais déjà fêté mon aniversaire dans cet hôtel.... On est d'ailleurs souvent en stage à cette période de la saison...". Un regard poétique sur le paysage alors que Kolo devance tout le monde au terme de ce réveil musculaire. "Et mes gardiens, ils sont où?" Ah ses gardiens qu'il chérit tant! Il explique la spécifité du poste, les qualités requises, les progrés de la préparation qui n'existait pas vraiment lorsqu'il a débuté en pro, les difficultés à surmonter. Il y a le partage au quotidien, du sentiment... inéxorablement. Ce sentiment qui fait souvent avancer. Un coup de sifflet final après 45 minutes d'efforts entrecoupées de plage de repos. Direction l'hôtel pour le petit déjeuner.

9H 45. Le groupe se sépare en deux. En salle de musculation pour untravail du bas du corps et sur le terrain tout proche pour un travail d'exercices physiques divers. Soit près de 2 heures d'activité. L'équipe algérienne de Borj Bouarij, première division, s'entraine sur le terrain d'à côté. A partir de 15, les coéquipiers de Cris reviendront au même endroit pour une séance football.

A 12h, il est temps de rejoindre l'hôtel pour le déjeuner. Cris et Claude Puel répondront ensuite aux médias lors d'un point presse.

Sur le même thème