Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / OL - Athletico Bilbao

Du côté de l’Athletic Bilbao

Publié le 23 octobre 2012 à 14:43 par TB

Avec la réception de Bilbao en Europa League, l’OL va pouvoir se mesurer à un adversaire de taille. Les Basques, finalistes de la compétition en mai dernier, sont bel et bien l’épouvantail du groupe … Même si sur le plan comptable, ils ont pris du retard à l’allumage.

En Espagne, en Europe voire dans le monde, Bilbao fait figure d’exception dans le paysage footballistique contemporain. Entièrement constitué de joueurs basques, ce club pour le moins atypique, se refuse au capitalisme et privilégie la fibre locale. Une anomalie rendue possible par un véritable savoir-faire. Car l’Athletic a fait de sa présumée faiblesse une force à part entière. Dans  l’ombre du Real Madrid et du FC Barcelone, les Basques se sont même forgé un respectable palmarès. Vingt-quatre coupes d’Espagne, huit titres nationaux et un statut d’historique en Liga.

Fondé en 1898, Bilbao a toujours cultivé sa différence grâce à sa politique sportive. Tandis que les deux géants recrutent les stars étrangères (Di Stefano, Puskas, Cruijff, Maradona), la Cantera  - sorte de pépinière mêlant jeunes talents du Pays Basque et de Navarre – va sceller l’identité du club. Sous les ordres de Javier Clemente, l’Athletic va écrire ses plus belles pages et glaner deux Liga au milieu des années 80. Puis avec l’avènement de l’arrêt Bosman, les règles changent. Luis Fernandez, entraîneur français, emmène Lizarazu dans ses bagages, en 1996. La tradition s’assouplit mais les résultats demeurent avec une 2e place qualificative pour la Ligue des Champions.



Après une traversée du désert longue de dix ans, Bilbao retrouve le haut de l’affiche. Marcelo Bielsa prend les rênes de l’équipe et rompt avec le fameux « kick and rush » britannique de ses prédécesseurs. L’Athletic évolue désormais en 3-4-3 et pratique un jeu collectif à une touche de balle. La symbiose naît entre l’Argentin et la génération prometteuse. Elle emmène Bilbao en finale de la Ligue Europa (défaite contre l’Atletico Madrid 0-3), après avoir triomphé de Paris, Schalke ou encore le Sporting Portugal. En revanche, le début de saison n’est pas du même acabit.

A la peine en championnat (16e au bout de huit journées), les Basques sont toujours à la recherche d’une victoire sur la scène européenne. Pourtant les armes sont redoutables : Aritz Aduriz, déjà hauteur de six buts en championnat. L’OL devra aussi se méfier des deux ailiers de poche Muniain et Susaeta. Dans l’entrejeu, Ander Herrera, transfuge de Saragosse pour 8M€, a rapidement remplacé Javi Martinez, parti au Bayern. Dans un rôle comparable à Xavi, il forme un duo précieux avec Iturraspe, au profil plus récupérateur.

Le technicien argentin peut également compter sur Oscar De Marcos, joueur polyvalent mais tellement utile. A moins qu’il abatte son ultime carte : Fernando Llorente. Ecarté du groupe et partant à long terme, le « roi lion » et son mètre 95 est une bête blessée. A Gerland, il est prêt à entrer dans l’arène … et à rugir au plus mauvais moment.

Palmarès
8 titres de champion d’Espagne en 1930, 1931, 1934, 1936, 1943, 1956, 1983 et 1984
24 Coupes d’Espagne
1 Supercoupe d’Espagne en 1984
Finaliste de la Coupe UEFA en 1977 et de l’Europa League en 2012
Troisième participation dans cette compétition européenne

Parcours cette saison en Europa League
3e tour de qualification : Bilbao – Slaven Belupo (aller : 3-1 / retour : 1-2)
Buts : Isma Lopez (16e et 68e) et Susaeta (20e) / Muniain (47e)
Barrages : Bilbao – HJK (aller : 6-0 / retour : 3-3)
Buts : Aduriz (25e et 51e), Susaeta (31e et 57e), Inigo Perez (42e) et Iraola (85e) / San José (67e), Toquero (77e) et Igor Martinez (88e)

1e journée : Bilbao 1-1 Hapoël Irony
But : Susaeta (40e)

2e journée : Sparta Prague 3-1 Bilbao
But : De Marcos (72e)

Parcours en Liga
8 matchs : 2 succès, 2 nuls et 4 défaites ; 11 buts inscrits et 17 encaissés ; 17ème du championnat avec 8 points.

Buteurs : Aduriz (6), San José (2), De Marcos, Susaeta et Llorente (1

Participez au tournoi de poker de l’OL sur PokerStars ce soir à 21h :
places VIP et maillots dédicacés offerts ! Cliquez ici !

Sur le même thème