masculins / OL Féminin

Du côté des filles et la coupe Rhône-Alpes

Publié le 11 février 2008 à 14:56 par

A la plaine des jeux de Gerland en 16e de finale de coupe Rhône-Alpes, OL3 bat Rhône Crussole 8-1 (2-0).
Buts pour l’OL : Coralie Ducher (6e), Fanny Quetand (30e), Marine Lespinasse (52e sp), Ophélie Naquin (55e), Dalila Zerrouri (68e), Karine Gorée (73e), Sarah Verdan ( 76e), Astrid Baule (86e).
But pour Rhône Crussole : Pauline Jotteur (56e)
Le groupe lyonnais : Alexandra Muci – Saïda Arkherraze, Ophélie Brevet, Coralie Ducher, Marine Lespinasse, Fanny Quetand, Sarah Verdan, Astrid Baule, Habla Babasaïd, Maeva Clemaron, Dalila Zerrouri, Karine Gorée, Ophélie Naquin.

Les tenantes du titre retrouvaient hier les finalistes de la saison dernière pour un 16e de finale de Coupe Rhône-Alpes qui arrivait après une déconvenue sévère subie par l’équipe de Cécile Locatelli il y a une semaine en championnat. Dès les premières minutes, les olympiennes ont cependant montré qu’elles voulaient gommer cet accident de parcours. Elles prirent en effet le match à leur compte imprimant un rythme élevé que les visiteuses éprouvaient du mal à soutenir. Dès la 6e minute, sur un corner très bien frappé par Astrid Baule, Coralie Ducher au genou tout neuf, plaçait une tête gagnante, donnant le ton à la rencontre.

Cependant, malgré une forte domination, les Lyonnaises devaient attendre la demi-heure de jeu pour concrétiser une nouvelle fois sa supériorité avec Fanny Quetand auteur du transersale sur Sarah Verdan et la même Fanny à la conclusion du centre en retrait. Les visiteuses, en cherchant à construire malgré un milieu de terrain quadrillé par les Lyonnaises, se créaient une occasion intéressante (40e) d’Alexandra Muci gérait parfaitement.

L’entame de la seconde période allait sonner le glas des espoirs drômois sur un penalty transformé par Marine Lespinasse (52e) puis par Ophélie Naquin sur une très belle action collective. Pourtant dans un sursaut d’orgueil et un courage remarquable, les visiteuses réduisait le score (56e) par Pauline Jotteur sur un coupable relâchement défensif, revenant ainsi à 4-1. Mais l’OL haussait encore son niveau usant d’un collectif très en jambe et particulièrement volontaire ne laissant plus aucune initiative à l’adversaire et obtenant une qualification digne du tenant du titre.

Le championnat reprendra dimanche avec un déplacement à Claix.