masculins / OL 3 - Ajaccio 2

Du côté des Filles.. La coupe fédérale a repris

Publié le 17 octobre 2005 à 11:38 par AT/PC

Coupe fédérale moins de 16 ans

Avec sérieux et élégance




Le premier tour départemental de coupe fédérale disputé samedi après-midi à Saint-Pierre-en-Faucigny (Haute Savoie) n'a pas posé de problème aux 10 jeunes filles sélectionnées par Cécile Locatelli (Allemoz, Denoyer, Giraud-Bonne, Bolatre, Jousselme, Barbetta, Sasso, Taghavi, Martin, Kaci).

Opposées aux formations de club hôte et de Nivollat, les olympiennes, malgré une opposition très inférieure à leur niveau ont su prendre les rencontres avec sérieux et un évident respect de l'adversaire.

Disputée sur un petit terrain et à 7 en deux mi-temps de 15 minutes, le jeu diffère de ce que rencontrent les joueuses tous les week-ends sur les terrains d'honneur ou de troisième division. En discours d'avant match, Cécile Locatelli a fait entendre ses consignes avec fermeté n'oubliant pas de rappeler la concurrence qui existe entre un effectif de 25 éléments évoluant dans la même catégorie d'âge. Mais la cohésion et la camaraderie existant entre ses « élèves » ajoutés au plaisir d'évoluer ensemble avait déjà offert les motivations les plus nobles à cette équipe qui a véritablement séduit.

Nivollat – OL 0-9.

Buts de Marine Denoyer (2e), Aurélie Kaci (2e, 5e), Amélie Barbetta (3e) Charlène Sasso (9e), Déborah Thagavi (6e, 27e), Mélanie Martin (21e, 25e).

Dans la première rencontre l'opposant à Nivollat, une formation inexpérimentée et assez statique face au jeu en mouvement permanent des Lyonnaises, s'est soldée par un cinglant 9 à 0 (6-0. Malgré une domination constante, l'OL a produit jeu et spectacle captant ainsi l'attention des spectateurs et n'occasionnant aucun ennui comme pourrait le faire l'excès de facilité. Elles ont montré des phases de jeu d'école, des gestes techniques (reprises de volée, but de la tête, jeu au pied, frappes en pivot…), une gamme qui leur a évité des duels et fluidifier la vie du ballon.



[IMG0#W]



Saint-Pierre-en Faucigny – OL 0-6 (0-2)

Buts de Coralie Jousselme (13e et 17e), Aurélie Kaci (15e et 19e), Charlène Sasso (22e et 23e).

Les locales de l'étape vainqueurs de Nivollat (1-0) n'ont pas accepté l'évidente supériorité lyonnaise. L'entame de leur match l'a parfaitement démontré. Elles ont subi sans lâcher, grâce également à une excellente prestation de leur gardienne, au point même de retarder l'échéance du premier but jusqu'à la 13e minute. Mais sans s'affoler, les filles de Cécile Locatelli, ont mis sur le métier, ajoutant à leur savoir faire une subtile patiente. Et plus que les larges victoires, le jeu et l'état d'esprit démontrent tout le potentiel de la jeunesse olympienne et le travail de formation qui n'apprend pas qu'à bien taper dans un ballon. N'en surprenne certains, il faut aussi faire marcher sa tête pour jouer au football !

Pour le coach, cette première sortie apporte une belle satisfaction. « Je suis contente au-delà des résultats, confiait Cécile Locatelli. Le groupe s'est montré discipliné, attentif et a agi dans le respect des consignes. Elles ont su produire du jeu, donner du plaisir aux spectateurs, ne pas tomber dans l'ennui. On ne s'est pas mis au niveau comme cela peut se passer contre des équipes plus faibles, par facilité ou manque de concentration. Les filles ont su occuper l'espace, montrer des actions d'école dans une bonne maîtrise collective. Elles sentent le jeu et laisse transparaître une grande envie de jouer, de progresser. Elles sont toujours demandeuses… Et c'est très bon pour le futur ! »





AT avec PC
Sur le même thème