masculins / Ajaccio - OL J-3

Du côté des filles: "On sent comme un déclic"

Publié le 01 décembre 2004 à 16:17 par AT

L'équipe fanion de l'OL féminin s'est imposée nettement (3-0) dimanche sur le terrain n°10 de la plaine des jeux de Gerland face à une formation de bas de tableau de Condé sur Noirot



Après une coupure de deux semaines dans le calendrier d'un championnat hoqueteux, les Olympiennes ont repris les affaires dimanche à Gerland. Après une sortie extrêmement positive et riche d'enseignement 15 jours auparavant à Toulouse et une victoire 4-2 sur une formation ambitieuse, le groupe de Farid Bestiti souhaitait absolument retrouver des sensations identiques et le volume de jeu important exprimé par un milieu de terrain remanié.



Une période crispante

Cependant et l'entraîneur Farid Benstiti s'y attendait, rien ne fut évident et il a fallu de la patience pour construire un succès mérité. En effet, venue pour défendre et tenter d'obtenir un nul, les visiteuses ont constitué un rideau défensif très bien tissé.

« Nous avons été très appliqué techniquement, mais nous n'avons pas su donné assez de vitesse, explique le capitaine et défenseur Cécile Locatelli. Elles nous ont un peu endormi. Nous avons joué latéralement mais sans parvenir à changer de rythme. »

De fait, peu d'occasions, peu de situations qui contribuent à installer une certaine confiance.

Un soupçon de doute aurait même pu naître à la pause si le discours et les mots du coach n'avaient eu pour effet de déclencher un petit déclic.

« Le groupe commençait en effet à s'inquiéter, poursuit Cécile. On se demandait si l'on avait la capacité à faire la différence, à hausser le rythme. Mais Farid a su nous rassurer en mettant l'accent sur le peu de déchet technique constaté pendant cette première mi-temps. Il a simple demandé plus de vitesse dans la percussion. »



Dussang fait sauter le verrou

Et dans un profond respect des consignes, les Lyonnaises, patiemment, ont accentu� leurs tentatives dans les couloirs, percuté. « Condé a encore pu résister. Et il nous a fallu attendre 25 minutes pour trouver la faille. »

Les rentrées de Brétigny à la place de Faye (55e), puis de Blanc pour Gandounou (62e) ont contribué au déclic : « Brétigny a mis de l'accélération. Ludivine Bruet devenue milieu droit a beaucoup provoqué sur le côté. »

C'est cependant un coup de pied arrêté de Grangeon qui a débloqué la situation. Contraintes de se découvrir un peu afin de se donner une chance de revenir au score, les visiteuses donnaient un peu de champs à l'OL qui en profitait pour corser l'addition. Tout d'abord par une superbe reprise de volée des 30 m de Ludivine Bruet (79e) puis d'une frappe en pleine lucarne de Dussang (88e), cela sur deux passes décisives de Sandrine Brétigny.



Une belle cohésion

Pour la capitaine Cécile Locatelli, plus que le 3 à 0 d'un match sans éclat mais sérieux, la satisfaction se situe aussi un peu en marge. De ceux que l'on tire lorsque l'on est immergée au sein d'un groupe lorsque l'on se tient à l'écoute du détail.

« Nous avons lancé beaucoup de jeune dimanche, notamment derrière, exprime-t-elle. Mais ce qui semble important, c'est que je sens les joueuses de plus en plus concernées. De plus, il y a davantage de cohésion entre la une et la réserve et le travail de tous en général. Cela vient d'un plan de travail cohérent entre le sport études, l'état d'esprit identique entre les différents coaches. Et puis peut-être le sentiment que l'on se sent de mieux en mieux soutenue par notre nouveau club. »



Actuellement troisièmes au classement avec 27 points derrière le leader Juvisy (32 points) et Soyaux (30), les Olympiennes devront confirmer dimanche (15 h terrain N°10 à la plaine des jeux de Gerland) dans une rencontre au sommet qui pourrait constituer un tournant de la saison face à… Soyaux.



Le programme du week-end



Dimanche 5 décembre :

Les trois formations seniors évolueront à domicile dimanche et toutes à 15 heures.

En D1, l'OL 1 (3e 27 points) – Soyaux (2e, 30 points) sur le terrain n°10 ;

D3, l'OL 2 (3e avec 19 points) – Flacé Macon (7e, 13 points) sur le terrain n°5 ;

Honneur de Ligue : OL3 (1er, 20 points) – Lézigneux (8e, 10 points)



Samedi 4 décembre

13 ans : 13 ans OL – LOSC 15 h à la plaine des jeux de Gerland

Benjamines : FC Gerland – OL benjamines

Poussines : repos



RÉSULTATS DU WEEK-END

D1 : OL 1 – CONDÉ SUR NOIRET 3-0

D2 : OL 2 – NANCY 4-1

Elan du 8e – 13 ans 1-5

Benjamines-Éveil de Lyon 2-1

Poussines – Lou 1-9



AT/PC

Sur le même thème