masculins / Ajaccio - OL

Du côté des filles: Un tournant à bien négocier...

Publié le 04 décembre 2004 à 18:54 par AT

La formation de Farid Benstiti s'est préparée cette semaine à poursuivre sa série positive.

L'adversaire cependant ne disposera pas des mêmes armes que les visiteuses de Condé vaincues 3-0 dimanche dernier. Soyaux, en effet, ne cache pas ses ambitions et actuellement installée en troisième position à une portée de victoire des Lyonnaises (4es) fouleront la pelouse du terrain n°10 de la plaine des jeux de Gerland pour contrarier sérieusement les vues olympiennes.

« Nous devrons confirmer notre montée en puissance, exprimait la capitaine Cécile Locatelli. Soyaux possède des arguments. Les filles viennent de le prouver en ramenant un match nul de Juvisy. »

On peut en effet considérer que la confrontation avec les Charentaises pourrait constituer un tournant dans ce championnat.

« Un bon résultat pourrait nous permettre ensuite d'enchaîner avec un tableau assez favorable (déplacement à au PSG puis la réception de Vendenheim), poursuit Locatelli, et rattraper un peu les erreurs de début de saison. »



GARDER LE CONTACT



Les deux revers concédés par les Olympiennes sur leur terrain face à des prétendantes directes au titre (Centre National et Montpellier) doivent désormais s'interrompre afin de garder le contact. Cependant, Farid Benstiti se veut résolument rassurant et dépassionne ce débat.

« Je ne veux pas donner à cette rencontre plus d'importance qu'elle n'en a. Le groupe progresse. Cette opposition de qualité doit être une raison supplémentaire d'élever notre niveau et de confirmer notre progression. Il sortira une vérité de ce match-là ! Si l'on gagne, alors tout restera possible ».

Mais pour le entraîneur qui aime aussi anticiper, la production de « ses » filles possède également un autre enjeu : « le football féminin doit se construire une image. Pour cela il faut produire du jeu dynamique et prouver au grand jour le travail engagé depuis quatre ans porte ses fruits. »

L'OL misera sur la capacité offensive avec toutefois une doute quant à la présence de sa buteuse Creuzet-Laplantes grippée. Mais l'on sait que le groupe possède en Brétégny, Granjon et Morel, trois joueuses capables d'exploser à tout moment.



OL (4e, 27 pts) – Soyaux (3e, 30 pts) dimanche à 15 heures terrain n°10 de la plaine des jeux de Gerland.

Le groupe : Pégaz – Blanc, Locatelli, Gandenou, Gonsselin, Dussang, Grangeon, Bruet, Granjon, Bretigny, Creuzet-Laplantes ( ?), Morel, Faye, Flint ( ?)



LA D3 ET L'HONNEUR À LA MÊME HEURE



Les réserves de la D1 évolueront sur des terrains voisins de la plaine des jeux de Gerland ce dimanche à la même heure que l'équipe élite. En Division 3, l'équipe entraînée par Vincent Ye (3e 19 points) rencontrera (15 h) Flacé Macon ((7e, 13 points).

La formation d'Honneur de Ligue coachée par Jacques Foraison (1ere, 20 points) accueillera (15 h) Lézigneux (18ee, 10 points).



AT avec PC
Sur le même thème