masculins / Rennes - OL J-5

Du côté des internationaux…

Publié le 06 septembre 2004 à 11:33 par A.T

[IMG2783L]Week end de qualifications pour la Coupe du Monde 2006 oblige, les Lyonnais étaient éparpillés dans leurs sélections, avec des destins divers… <br clear=all> De Grégory Coupet à Juninho, en passant par Lamine Diatta et Mickaël Essien, tout est ici...

Week end de qualifications pour la Coupe du Monde 2006 oblige, les Lyonnais étaient éparpillés dans leurs sélections, avec des destins divers…



Juninho, Cris et Nilmar ont bien entamé leur campagne, avec une victoire 3-1 face à la Bolivie, dans un stade comble. Si les deux derniers n'ont pas participé à la rencontre, Juninho a débuté le match, et offert le premier but de son équipe à l dans les toutes premières minutes de jeu, par un corner bien tiré.

Les trois brésiliens de l'OL prennent aujourd'hui la direction de Berlin, où ils rencontreront mercredi l'équipe d'Allemagne en match amical. Il s'agira de la première rencontre entre les deux équipes depuis la finale de la Coupe du Monde 2002 remportée par la Seleçao.



Le Ghana de son côté a pris la tête du classement de son groupe, en zone Afrique, grâce à une victoire 2-0 face au Cap Vert, dont un penalty transformé par Mickaël Essien (46eme).

Le Ghana rencontrera le Congo, premier ex aequo, pour un match au sommet le 10 octobre prochain.



Sur le même continent, le Senegal de Lamine Diatta, qui n'a pas participé à la rencontre, a rapporté le nul de son déplacement au Mali, privé de Mahamadou Diarra. Les Maliens, derniers de leur groupe, risquent d'avoir du mal à arracher une qualification pour cette Coupe du Monde en Allemagne, tandis que le Sénégal se classe 2eme à égalité de points avec le Togo.

Prochaines rencontres des deux équipes : Togo – Mali et Libéria – Sénégal, le 10 octobre.



Côté Equipe de France, si Grégory Coupet n'a pas encaissé de but face à Israel, il est tout de même ressorti déçu de ce premier match qualificatif (0-0) : « Défensivement, nous sommes restés bien en place. Les Israéliens espéraient marquer en contre. Là-dessus, on a été très attentifs, même s'il s'en est fallu de peu puisque Giuly a sauvé sur la ligne sur un coup-franc. On espérait marquer mais leur défense était bien en place. Le match nul ne satisfait pas grand monde et nous, les joueurs, en premiers. Il y a cependant eu de l'abnégation et de la volonté. Il faut être indulgent, on a donné le meilleur de nous-mêmes. »

A suivre mercredi 8 septembre : Iles Feroé – France à 17h30.





A.T