Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / Evian TG - OL

Du côté d’Evian Thonon Gaillard

Publié le 21 août 2012 à 10:02 par NF

Le club Haut-Savoyard démarre sa deuxième saison en Ligue 1. Evian Thonon Gaillard qui évoluait en CFA il y a encore quelques années, possède aujourd’hui des internationaux dans ses rangs avec de grandes ambitions.

« On va tenter de finir 17e, tout en essayant de placer le club le plus haut possible. Il faut avoir des ambitions. Comme la saison passée, on va viser la 17e place, mais si à 2-3 mois de la fin on a déjà assez de points, il faudra tenter de faire mieux », déclarait le capitaine Olivier Sorlin en juillet. Un club particulier mais ambitieux, qui se donne les moyens d’atteindre ses objectifs malgré le fait que ce soit un club nouveau dans le paysage footballistique français.

2011, année de découverte de l’élite professionnel pour ce club qui est le résultat d’une fusion entre : le Football Croix de Savoie 74 et l’Olympique Thonon-Chablais, en juillet 2007. Mais ce n'est que le 1er juillet 2009 que le nom "Evian Thonon Gaillar Football Club" est adopté. En 2008, le club évolue encore en championnat de France amateur (CFA). Trois ans plus tard, Evian TG découvre l’élite avec  des joueurs emblématiques.

Lors de sa première saison en Ligue 1, les joueurs du président Patrick Trotignon ont crée la surprise en terminant à la neuvième place, devant l’Olympique de Marseille au classement… Durant cet exercice, Evian remercie Bernard Casoni alors que le club à le meilleur bilan des promus à la trêve (11e au classement). Son successeur Pablo Correa, parvient à hisser les Roses dans la première partie du classement avec 50 points. Les coéquipiers de Sidney Govou ont inscrit 54 buts pour 55 encaissés. Yannick Sagbo en fut l’artificier avec 10 réalisations. Quant à Cédric Barbosa, il en était le meilleur passeur avec 8 unités.

N'ayant pas de stade homologué pour le football professionnel, Evian est contraint de jouer ses matchs à domicile au Parc des sports d'Annecy à 90 km de son centre d'entrainement. Le club voulait, au départ, jouer dans le stade de la Praille à Genève. Mais l'UEFA a refusé souhaitant que les matchs du championnat restent en France.

En coupe de France, Evian se fait sortir en huitième de finale face au Stade Rennais (3-2). En coupe de la Ligue, l’ETG tombe d’entrée contre le RC Lens (1-0).

Durant l’intersaison, le club se sépare de Guillaume Rippert et Nicolas Farina (qui signent tous deux au FC Energie Cottbus), de Jérôme Leroy (qui a mis un terme à sa carrière), de Christian Poulsen (libre) et Thomas Kahlenberg (retour de prêt à Wolfsburg). Du côté des arrivées, Daniel Wass, le virevoltant ailier droit a été acquis définitivement par le club (en provenance du Benfica Lisbonne). Quatre autres joueurs, peu connus, sont venus garnir l’effectif, Iheb Mbarki (du CA Bizerte, Tunisie), Zouhaier Dhaouadi (du Club Africain, Tunisie), Mickael Salamone (réserve du PSG) et Djakaridja Koné (du Dinamo Bucarest).

Son groupe est mélange de joueurs expérimentés avec Fabrice Ehret, Cédric Barbosa, Olivier Sorlin et Sidney Govou et de jeunes talents comme Jonathan Mensah, Brice Dja DjéDjé, Mohamed Rabiu ou Yannick Sagbo.

Pour sa préparation estivale, les joueurs de Pablo Correa ont effectué un stage à Megève (du 7 au 14 juillet). Ils ont disputé six matchs amicaux pour un bilan de cinq défaites contre l’EA Guingamp (0-1), le FC Porto (0-1), Southampton (0-1), SC Bastia (0-4), l’Olympique de Marseille (1-2) et un résultat nul face à l’AS Saint-Etienne (1-1). En six confrontations, ils ont inscrit seulement deux buts marqués par Saber Khelifa.

Pour l’ouverture de la saison, Evian s’est incliné, sur sa pelouse, contre les Girondins de Bordeaux (2-3, avec des réalisations de Wass et Khelifa). Lors de la journée suivante, les Haut-Savoyards ont perdu, dans les arrêts de jeu, sur le terrain de Brest (1-0). La saison commence donc par deux mauvais résultats pour Evian qui garde la tête haute et des ambitions élevées...

A noter que trois joueurs d’Evian ont porté les couleurs de l’Olympique Lyonnais. On ne présente plus Sidney Govou. L’ancien numéro 14 de l’OL a disputé 412 matchs avec le maillot de Lyon. La saison dernière, il a disputé 1matchs et inscrit 1 but en Ligue 1. Mais, il a été victime d’une rupture du tendon d’Achille, le 10 mars 2012, contre Sochaux. Les deux autres joueurs ont fait leur formation entre Rhône et Saône, sans jamais jouer avec les professionnels. Eric Tié Bi, 22ans, a rejoint Evian en 2010. La saison dernière il a participé à 25 matchs de Ligue 1 avec son club. Plus expérimenté mais tout aussi talentueux, Guillaume Lacourt a fait sa formation à l’OL entre 1994 et 1998 avant de rejoindre le RC Strasbourg où il fera l’essentiel de sa carrière.

Participez au tournoi de poker de l’OL sur PokerStars ce soir à 21h :
places VIP et maillots dédicacés offerts ! Cliquez ici !

Sur le même thème