masculins / OL - Olympiakos J-2

Du côté du CFP Olympiakos

Publié le 17 octobre 2005 à 15:37 par R.B

[IMG6922L]<b>Si nous parlions d'Olympiakos</b> ? 33 titres de champion de Grèce, 21 coupes nationales… ce club n'est plus à présenter en Europe. Il participe à sa 9ème Champions League de rang et a été champion de Grèce 8 fois lors des 9 derniers exercices. 8 participations donc avec pour fait d'arme une élimination en ¼ de finales en 98-99 contre la Juventus Turin (1-1 et 1-2)… Sinon, une élimination en poule avec un bilan total de 16victoires, 11nuls et 25 défaites...

Si nous parlions d'Olympiakos ? 33 titres de champion de Grèce, 21 coupes nationales… ce club n'est plus à présenter en Europe. Il participe à sa 9ème Champions League de rang et a été champion de Grèce 8 fois lors des 9 derniers exercices. 8 participations donc avec pour fait d'arme une élimination en ¼ de finales en 98-99 contre la Juventus Turin (1-1 et 1-2)… Sinon, une élimination en poule avec un bilan total de 16victoires, 11nuls et 25 défaites. En déplacement, ces Grecs ont vraiment du mal à s'exprimer à l'extérieur : 4 nuls et 22 défaites sans parler des tours préliminaires.



C'est mal parti cette saison avec 2 défaites en 2 rencontres ; une à domicile 3 à 1 contre Rosenborg et une à l'extérieur du côté du Real Madrid 2 à 1.15 joueurs ont été utilisés… 13 ont participé aux 2 rencontres… 6 aux 180 minutes (Nikopolidis, Kostoulas, Georgatos, Anatolakis, Stoltidis, Djordjevic). Rivaldo, Okkas et Kafes ont pris 2 cartons jaunes en 2 matchs. 2 buts pour (Kafes et Lago csc)… 5 contre dont un but csc de Mavrogenidis. 34 tirs pour 2 buts (22 dans surface) dont 16 cadrés ; 28 tirs adverses (21 dans surface) dont 15 cadrés.



L'entraîneur du CFP Olympiakos est connu des Lyonnais ; le Norvégien Trond Sollied était en effet le coach de Bruges lors de la confrontation en Coupe Uefa de 2001-2002. Il avait dirigé aussi Rosenborg dont il a été joueur.



Inutile de rappeler que les Rouge et Blanc ont déjà affronté les Gones en 2000-2001 ; succès en Grèce 2 à 1 et défaite à Gerland 1 à 0). En remontant plus loin dans le temps, l'OL avait éliminé en Coupe des Coupes ces Grecs en 1/8èmes de finale : victoire 4 à 1 à Gerland (Combin x 3, Leborgne) et défaite à Athènes 2 à 1 (Combin).



Mis à part leurs défaites en 2 rencontres de Champions League, les coéquipiers de Rivaldo ont remporté 5 matchs de championnat pour une seule défaite ; soit 15 points, 16 buts pour et 3 contre.



Ce club compte dans ses rangs des joueurs connus : le Brésilien Rivaldo… l'Espagnol Dani… les Grecs Kapsis (ex bordeaux), Stoltidis, Mavrogenidis, Nikopolidis… les Chypriotes Konstantinou et Okkas… l'ancien yougoslave naturalisé grec Djordjevic qui était déjà présent en 2000-2001 comme Mavrogenidis. Alors que dans les rangs olympiens, seuls Coupet et Govou étaient déjà là. Enfin Nikopolodis et Kapsis sont champions d'Europe 2004 au Portugal ; Kafes était dans le groupe, mais il n'a pas joué une seule minute.



Rémy Garde a déjà étudié le jeu de l'équipe grec. "Les Grecs vont jouer leur va tout à Gerland. Ils ont fait un beau match au Real; ils ont perdu sur la fin en laissant un peu trop de liberté à Bekham. Ils contituent un groupe expérimenté sans trop de jeunes à l'exception de Touré. Djordjevic... Rivaldo, quand il a le ballon... Kafes... Stoltidis... sont dangereux. Le gardien de but Nikopolidis est très bon sur sa ligne. Cette équipe n'aurait jamais du perdre à domicile contre Rosenborg. Si mathématiquement les choses sont mal engagées pour elle, rien n'est encore perdu".



R.B

Sur le même thème