masculins / Coupe de France

Du côté du GF38

Publié le 06 janvier 2006 à 15:00 par R.B

Les Lyonnais feront une centaine de kilomètres dimanche pour affronter le voisin grenoblois en 1/32èmes de finale de la Coupe de France. Le club isèrois, pensionnaire de L2, a l'ambition d'atteindre le plus haut niveau français. En attendant, il cherchera à créer un l'exploit.

Le Football Club de Grenoble fut fondé en 1892, mais la section professionnelle a vu le jour en 1951. Ce club a eu au fil des saisons plusieurs appellations :FCG de 1892 à 1977 ; FCASG de 77 à 84 ; FCGD de 84 à 90 ; FCGI de 90 à 92 ; FCG Jojo Isère de 92 à 93 ; OGI de 93 à 97 avant de devenir le GF38 en 97.

Du mythique président Behr au Japonais Watanabe en passant par Messieurs Braillon, Perli ; Ciolfi, Elkaim… ils ont été nombreux a dirigé ce club qui a connu à 2 reprises la D1 : en 60/61 et 62/63. Avec à chaque fois une place de premier reléguable (la 17ème). Ce club est passé aussi par l’honneur, la N2, la N1, le National, la CFA. Mais c’est en D2 et L2 qu’il a fait l’essentiel de sa carrière. Sur le banc des entraîneurs se sont succédés des noms connus et d’autres moins en vue : Albert Batteux, Fornetti, Abad, René Gardien, Jo Donnard, Deloffre, Jean Djorkaeff, Dalger, Parison, Leroy, David, Tosi, Cuperly, Buigues, Michel et aujourd’hui Goudet.

En ce qui concerne les joueurs qui portaient le maillot de ce club, comment oublier les Ranouilh, Chauveau, Dusé, Koum, Sanlaville, Copé, Ferrazzi, Desgranges, Bauda, Winieski, Christophe, Paganelli, Mottet… Youri Djorkaeff, Séchet…

Depuis la saison 2001, le GF38 évolue en L2. En manque de stade, puisque l’ancien stade municipal (le Stade Charles Berty) a été détruit et que le nouveau devrait voir le jour en 2007, les footballeurs grenoblois se sont installés dans les murs des rugbymen du FC Grenoble au stade Lesdiguières ; une enceinte de 14 000 places.

Avec l’arrivée des Japonais, le club de l’Isère a annoncé ses ambitions pour les prochaines saisons : la L1. Pensionnaire de L2, il occupe à la fin de la phase aller le milieu de tableau avec 26 points (7 succès, 5 nuls et 7 défaites ; 18 buts pour et 21 encaissés). A domicile, les Grenoblois comptent 5 victoires, 3 nuls et 1 défaite ; 11 buts pour et 5 contre). Succès face à Laval 2 à 1, Reims 1 à 0, Gueugnon 3 à 0, Châteauroux 2 à 1 et Créteil 1 à 0 ; nuls contre Sète 0 à 0, Istres 0 à 0 et Le Havre 1 à 1 ; défaite contre Dijon 2 à 1).

Akrour a marqué 6 buts, Kermogant 5, Belghazouani, Connen, François, Gimbert, Koutouan, N’Diaye et Vivian 1.
Thierry Goudet a utilisé 22 joueurs et Akrour a participé aux 19 rencontres de championnat. Pelé, Stinat, Kamissoko à 18 ; Kermorgant à 17 ; Bayihia et François à 16 ; Connen et N’Diaye à 15… 28 cartons jaunes (François 5, Neva 4…) ; aucun carton rouge.

En Coupe de France, le GF38 a battu St-Julien-Chapteuil 7 à 1 au 7ème tour (buts de Connen x 2, Kermorgant x 2, Caillas, Gianni et Akrour 1) ; au 8ème tour, il a sorti aux tirs au but Martigues (1 à 1 et 3 tab à 2 ; but de Kermorgant. Tab réussis de Coulibaly, Vivian et de Kermorgant. Tab manqués de Pelé et Kamissoko).

Elle a été éliminée en 1/16ème de finale de la Coupe de la Ligue par Ajaccio 4 à 2 en prolongations (but de N’Diaye et de Kamissoko) ; elle avait été exemptée du premier tour.

Par le passé, cette équipe a déjà rencontré l’OL. En championnat match nul 2 à 2 à Grenoble et 1 à 1 à Gerland en 1960-61 ; défaite à Grenoble 2 à 1 et victoire 1 à 0 à Gerland en 62-63. En Coupe de France, victoire en 1/8ème de finale du FCG en 53 2 à 1. En 61 défaite en 1/32ème 2 à 1 ; en 87, défaite au 8ème tour 3 à 1.
Sur le même thème