masculins / OL - Bastia J-2

Du côté du Sporting Club de Bastia

Publié le 19 mars 2006 à 12:00 par R.B

Pour la 3ème fois de rang, les Lyonnais vont jouer un match de 1/8ème de finale de Coupe de France… en espérant cette fois ci une qualification pour le prochain tour.

Ils recevront enfin, ce qui n’est plus arrivé dans cette compétition depuis la venue de Châteauroux en 1/16èmes de finale de l’édition 2002 (défaite 2 à 0). Il y eut bien sûr le match remporté à Gerland face à Bourg en 2004, mais en fait les Bressans accueillaient les Lyonnais. Ce sera la 29ème participation des Olympiens à ce niveau là : 16 éliminations et 12 qualifications. La dernière remontant à la saison 2001 contre Fontenay (2 à 2 et qualification aux tirs au but).

Ce match contre Bastia en Coupe de France pour le compte des 1/8èmes de finale ne sera pas une première. En 1982, les 2 équipes s’étaient affrontées dans la formule aller-retour. Succès corse à Bastia 2 à 0 et victoire lyonnais à Gerland 3 à 2 (Furlan, Nikolic et Emon). Les Corses se qualifiant pour la suite de la compétition. Les Stéphanois élimineront les coéquipiers de Claude Papi en ½ finales 2 à 0.

Ces 2 équipes s’étaient aussi affrontées en Coupe de la Ligue à Gerland. C’était en 1/16èmes de finale de la saison 2002-2003 ; succès lyonnais 2 à 0 (Luyindula 2 buts). Penneteau, Ben Saada étaient déjà sur la pelouse.

Pour en arriver cette saison à ce stade de la Coupe, les Corses de Bernard Casoni ont battu St-Joseph 8 à 0 (André 4 buts, Née 1, Gomez 2, Marester 1) ; Jura Sud (CFA) 2 à 0 (CSC et Jau) ; Cuiseaux (Nat) 3 à 3 (3 tab à 1) (Meslin, Conombo et Ghisolfi) ; Agde (CFA) 2 à 0 après prolongations (Conombo 2 buts). Soit 4 adversaires de niveau inférieur.

Bastia a remporté la Coupe de France en 1981 contre St-Etienne 2 à 1 (buts de Marcialis et de Milla) ; une finale disputée et perdue en 72 contre Marseille 2 à 0 et une autre face à Lorient en 2002, défaite 1 à 0 avec Essien et Vairelles dans les rangs bastiais.

L’équipe insulaire entraînée par Bernard Casoni a joué en championnat de L2 vendredi soir face à Lorient ; défaite 1 à 0. Les partenaires de Pierre-Yves André sont en tête de ce championnat avec un match de plus que Sedan ; ils comptent 53 points (15 victoires, 8 nuls et 7 défaites ; 40 buts marqués et 23 encaissés). Rien n’est encore fait pour la montée. A 8 journées de la fin, il n’y a que 8 point d’écart entre le leader et le sixième Caen. Laville, Née et Gomez, tous anciens lyonnais font partie de ce collectif. Un rappel :le Sporting avait terminé à la 19ème place du championnat de L1 en 2004-2005 ; il était descendu pour 2 points. Lors de sa dernière visite à Gerland, les partenaires de Penneteau avaient fait 0 à 0 ; Penneteau, Ben Saada, Jau, André ayant disputé cette rencontre. L’ancien niçois Meslin est le meilleur buteur de sa formation avec 10 buts ; André 8 buts, Jau 7, Camadini 4, Née 2… Quant à Laville, il a récolté 10 cartons jaunes. Une grande partie de l'effectif a connu la L1: Penneteau, Laville, Camadini, Meslin, Cherrad (il sera suspendu mardi soir), Née, André, Sauget, Diane, Jau...
Sur le même thème