masculins / Caen - OL J-2

Du côté du Stade Malherbe de Caen

Publié le 01 mars 2005 à 13:32 par R.B

[IMG3464L]Le Stade Malherbe de Caen et son enceinte Michel-D'Ornano vont accueillir pour la 8ème fois en championnat de Ligue 1 les Lyonnais. A ce jour, les Normands ont plutôt fait des misères aux Gones en s'imposant 4 fois pour 2 nuls et une seule défaite (8 buts pour et 5 contre). Dans ces rencontres, il n'y a jamais eu plus d'un but d'écart… voilà pour le passé. En retrouvant le plus haut niveau français cette saison, le Stade sait qu'il va lui falloir lutter jusqu'au bout pour ne pas faire l'ascenseur... en étant classé juste devant le premier reléguable...

Le Stade Malherbe de Caen et son enceinte Michel-D'Ornano vont accueillir pour la 8ème fois en championnat de Ligue 1 les Lyonnais. A ce jour, les Normands ont plutôt fait des misères aux Gones en s'imposant 4 fois pour 2 nuls et une seule défaite (8 buts pour et 5 contre). Dans ces rencontres, il n'y a jamais eu plus d'un but d'écart… voilà pour le passé. En retrouvant le plus haut niveau français cette saison, 8 exercices après sa dernière apparition, le Stade sait qu'il va lui falloir lutter jusqu'au bout pour ne pas faire l'ascenseur. Le bon début de saison est loin… place maintenant aux interrogations avec cette place au classement juste devant le premier reléguable.



A domicile, 16 points en 14 rencontres.3 succès : Monaco 1 à 0, Lens 1 à 0, Nantes 2 à 1 ; 7 nuls : Istres 1 à 1, Strasbourg 0 à 0, Bordeaux 1 à 1, Nice 0 à 0, PSG 0 à 0, Lille 2 à 2 et Ajaccio 0 à 0 ; 4 défaites : Sochaux 2 à 0, Toulouse 2 à 0, Auxerre 2 à 0 et Marseille 3 à 2. 10 buts inscrits et 14 encaissés. Les Caennais n'ont plus gagné depuis la visite de Nantes le 23 octobre 2004 (11ème journée).



Avec 22 marqués, les hommes de l'entraîneur Patrick Rémy font partie des moins bonnes attaques, malgré Mazure 8 buts, Watier 6 et Lemaître 3… Au total 8 buteurs différents. 2 pénalties, 1 coup franc, 2 têtes ; 20 buts dans la surface ; 6 après des centres ; 1 après corner. 11 buts par mi-temps. Si les artificiers ne sont pas extraordinaires, la défense porte largement le bonnet d'âne avec ses 46 buts encaissés. 10 têtes ; 37 buts dans la surface ; 4 pénalties ; 4 coups francs ; 10 buts après des centres ; 3 après corners ; 1 après coup franc. 26 en première période. 3 fois 5 buts encaissés, 1 fois 4 buts (OL) et 1 fois 3 buts… cela vous plombe vos statistiques !



27 joueurs ont participé aux 27 rencontres de championnat dont 2 gardiens de but (Elana et Planté). Aucun joueur à 27 matchs, mais Deroin 26, Danjou 25, Zubar, 24, Lemaitre 23, Hengbart, Watier et Mazure 22 sont parmi les éléments de base d'un groupe qui a découvert la L1 cette saison à l'exception de l'expérimenté Danjou et d'Hebert ; ce dernier ayant d'ailleurs débuté lors du Caen – OL du 24 août 96 (1 à 1). 54 cartons jaunes : Lemaitre 7, Deroin 6, Hengbart et Watier 5, Dugardein, Danjou, I Faye et Zubar 4… 2 cartons rouges (Bakour et Hengbart).



Le Stade Michel-D'Ornano a attiré du monde pour ce retour en L1. 20 972 contre l'OM ; 20 930 contre le PSG ; 20 843 face à Bordeaux ; 20 651 contre Monaco ; 20 524 contre Sochaux ; 20 521 contre Nantes ; 20513 contre Auxerre ; 20 190 contre Nice… la plus petite affluence étant pour la venue d'Istres avec 16 550.



Ces Normands, aux portes de la zone rouge en championnat, disputeront la finale de la Coupe de la Ligue contre Strasbourg. La première finale de leur histoire. Ils ont éliminé en autre Monaco et Auxerre pour atteindre le Stade de France.



Caen n'a jamais affronté l'OL en Coupe de France et en Coupe de la Ligue.



R.B

Sur le même thème