masculins / OL - Rennes J-2

Du côté du Stade Rennais Football Club

Publié le 24 janvier 2005 à 13:32 par R.B

[IMG2955L]Les Bretons de <b>Rennes</b> seront ce mercredi le <b>11ème adversaire </b>à domicile des Lyonnais. Ils font partie avec Strasbourgeois et Bastais des voyageurs sans succès. Ils constituent même la formation qui a pris <b>le moins de points </b>en déplacement avec les Corses : 3 nuls (Ajaccio, Bastia et Bordeaux) donc 3 points. Et pire ils possèdent <b>la plus faible attaque </b>loin du Stade de la Route de Lorient : 3 buts...

Les Bretons de Rennes seront ce mercredi le 11ème adversaire à domicile des Lyonnais. Ils font partie avec Strasbourgeois et Bastais des voyageurs sans succès. Ils constituent même la formation qui a pris le moins de points en déplacement avec les Corses : 3 nuls (Ajaccio, Bastia et Bordeaux) donc 3 points. Et pire ils possèdent la plus faible attaque loin du Stade de la Route de Lorient : 3 buts (1 à Auxerre, 1 à Ajaccio et 1 à Bastia). Malgré ce parcours catastrophique à l'extérieur les hommes de Bölöni sont 8ème au classement avec les Verts et les Parisiens.



Paradoxe des paradoxes, leur attaque claque des buts à domicile (2ème derrière Monaco avec 19 unités). Frei a marqué 9 fois dont 2 à l'extérieur. 4 têtes ; et mis à part une frappe hors de la surface de réparation et une dans la surface, il l'a fait en reprenant des centres (3), des corners (2) ; 1 coup franc. Derrière lui, Monterrubio en est à 5 réalisations dont 3 pénalties (Metz, Caen, Istres), Sorlin 3, Maoulida 2 … 1 CSC (Ajaccio). Ces Bretons n'ont pas marqué sur coup franc et sont plus prolifiques en 2 seconde période : 13 de leurs 22 buts.



Au rayon de la défense, 25 buts encaissés dont 16 à l'extérieur. 20 dans la surface de réparation ; 5 têtes ; 2 coups francs (Ajaccio et Nice) ; 3 pénalties (Nantes, PSG et Nice) ; 4 après coups francs, 2 après corners et 6 après centres. Ils ont pris 12 buts en première période sur les 25.



L'entraîneur roumain a utilisé 21 joueurs. Le gardien Isaksson a joué les 22 matchs en intégralité ; Faty et Monterrubio ont participé à ces 22 rencontres. 50 cartons jaunes dont 5 pour Faty ; 4 pour Perrier-Doumbé, Dudu, Jeunechamp, Ouaddou et Monterrubio ; 3 pour Kallstrom, Frei ; 2 pour Adailton, Gourcuff, Mornar, Didot, Sorlin… 2 rouges (Perrier-Doumbé et Jeunechamp).



Le 26 janvier 2005, ce sera la 33ème confrontation entre les 2 équipes à Gerland en Ligue 1. 18 succès, 10 nuls et 4 défaites (65-66, 71-72, 76-77 et 98-99). 72 buts marqués et 38 encaissés. Lors des 3 dernières rencontres, Juninho a inscrit une fois un pénalty ; puis 1 coup franc ; et un doublé dont 1 pénalty et une frappe hors surfacede réparation. Dans le même temps Govou a marqué 2 buts (2 fois un but) dans ces 3 matchs. Les meilleurs buteurs lyonnais à Gerland de l'histoire des OL-Rennes sont Luyindula et Juninho (4 buts) devant Chiesa, Di Nallo, Combin et N'Jolea(3 buts)...



L'arbitre de la rencontre sera M. Stephane Lannoy (34 ans, Ligue Nord-Pas-de-Calais). Il a rbitré une fois les Bretons à domicile contre Caen (1 à 1 ; 7 jaunes dont 3 aux Rennais). Ce sera la première fois cette saison qu'il dirigera les Lyonnais.



RB

Sur le même thème