masculins / Peace Cup

Du repos avant un programme d'enfer

Publié le 11 juillet 2005 à 11:23 par R.B

[IMG4558L]Depuis la reprise de l'entraînement, le 27 juin, le groupe lyonnais n'avait pas eu le temps de souffler, à l'exception du 6 juillet. Stage et matchs amicaux... Alors en attendant le départ mercredi pour <b>Busan</b> et la <b>Corée du Sud</b> lieu de la deuxième édition de la <b>Peace Cup</b>, les 2 jours de repos feront certainement le plus grand bien aux corps martyrisés. Dès mercredi, le rythme effréné reprend de plus belle...

Depuis la reprise de l'entraînement, le 27 juin, le groupe lyonnais n'avait pas eu le temps de souffler, à l'exception du 6 juillet. Cela avait commencé par le stage à Tignes jusqu'au 5 juillet, avant le retour sur les installations de Tola Vologe. 2 matchs amicaux égayant le programme de sueur concocté par le staff olympien : Dijon à Albertville (le 5 juillet)et Slavia Prague à Colmar (le 10 juillet). Alors en attendant le départ mercredi pour Busan et la Corée du Sud lieu de la deuxième édition de la Peace Cup, les 2 jours de repos feront certainement le plus grand bien aux corps martyrisés.



Avant de s'envoler mercredi en fin d'après-midi pour l'Asie, les partenaires de Cacapa retrouveront le matin les pelouses pour une séance d'entraînement, histoire de bien se dégourdir les jambes en pensant au long périple qui les attend. 95 minutes pour passer de Lyon à Londres… puis quasiment 11h pour rejoindre Séoul et enfin 60 minutes pour arriver à Busan. En partant le mercredi 13 juillet aux environs de 19h 20 de Lyon Saint-Exupéry, les Lyonnais ne verront pas leur lit pas avant 22h le jeudi 14 juillet en rappelant qu'il y a 7 heures de décalage horaire ! Et pas le temps de récupérer, 2 séances d'entraînement seront au menu du vendredi avant le premier match le samedi contre les Colombiens d'Once Caldas. Un programme « d'enfer » puisque des séances d'entraînement auront lieu quotidiennement y compris le matin des jours de match.



Les Olympiens resteront à Busan jusqu'au lundi 18 juillet au matin avant de rejoindre Séoul, lieu de leur villégiature avec le fameux match prévu à Suwon contre le PSV Eindhoven, le mercredi 20 juillet, et la finale, selon les résultats, le dimanche 24 juillet à Séoul. Retour aux aéroports le lundi 25 juillet ou le jeudi 21 juillet, en cas d'élimination ; 11h 30 de vol de Séoul à Paris… 1 heure de la Capitale française à celle des Gaules. Il sera près de 23 h le lundi 25 juillet, ou le jeudi 21 juillet, lorsque la troupe rhodanienne reverra Lyon.



En imaginant, une participation à la finale en Corée, les Gones verront déjà, en se réveillant le mardi 26 juillet, les lumières du stade de l'Abbé Deschamps où la formation icaunaise de Jacques Santini les attendra pour disputer le Trophée des Champions le mercredi 27 juillet. Un dernier tour de chauffe, en espérant un quatrième trophée de rang, et ce sera le match d'ouverture du championnat de France 2005-2006 au Mans, le dimanche 31 juillet.



Dans le meilleur des cas, l'OL aura disputé 6 rencontres amicales avant le Trophée des Champions. Cela avait déjà été le cas la saison dernière (Châteauroux, Paok Salonique, Bordeaux, Saragosse, Werder Brême et Anderlecht), en de déplaçant nettement moins loin (Villefranche-sur-Saône, Aix-les-Bains, Pau, Annecy, en Suisse et Thonon-les-Bains). Un programme... d'enfer relaté au quotidien sur le Site Olweb.fr présent notamment en Asie.



R.B