masculins / Real Madrid 1 - OL 1

Du spectacle avec les groupes E, F, G et H

Publié le 24 novembre 2005 à 12:51 par BV

Si John Carew et sa géniale talonnade focalisent ce matin l'attention de l'ensemble de la presse française, le geste du grand norvégien s'inscrit dans une soirée qui a fait la part belle aux buteurs et aux scores-fleuve.

Comme il y a une semaine, la sensation est venue d'Istanbul. Un homme est parvenu en 90 minutes à rappeler à l'Europe que la pelouse de Fenerbahçe avait pour principale vocation à constituer avant tout un terrain de football destiné à accueillir les plus grands exploits sportifs. A quelques jours de la remise du ballon d'or, Andreï Chevtchenko a démontré, s'il en était encore besoin, que sans une année 2005 riche en blessures, il serait un sérieux candidat à sa propre succession au prestigieux trophée. L'Ukrainien a réalisé sur la pelouse de Sükrü Saraçoglu l'exceptionnelle performance d'inscrire 4 buts dans le même match. Devant une équipe turque complètement dépassée par l'enjeu et dans le jeu, le goaleador milanais a marqué la soirée de son empreinte en devenant le 5e joueur de l'histoire de la Ligue des Champions à réaliser un quadruplé. Il rejoint Marco Van Basten (contre Göteborg en 1992), Simone Inzaghi (contre Marseille en 2000), Dado Prso (contre La Corogne en 2003) et Ruud Van Nistelrooy (contre le Sparta Prague en 2004). « Super Cheva » aurait même pu porter le record à un niveau supérieur si les milanais avaient mieux géré la multitude d'occasions qu'ils se sont procurées. Il devient le premier joueur de l'histoire de la Ligue des Champions à inscrire 4 buts à l'extérieur.
Grâce à cette victoire 4 à 0, le Milan AC est désormais en ballottage très favorable avant la dernière journée qui l'opposera à Schalke 04 à San Siro. Dans ce groupe E, les Allemands ont réalisé un match plein pour venir à bout du PSV Eindhoven 3 à 0. Le Géorgien Levan Kobiashvili fut l'homme du match en scorant à trois reprises dont deux fois sur penalty. Les hommes de Guus Hiddink n'ont désormais plus leur avenir entre leurs mains avant d'accueillir Fenerbahçe.

A huis clos, Adriano n'était pas loin d'imiter Chevtchenko. Le brésilien, peu en réussite ces derniers temps, a signé un éclatant, et surpuissant, triplé pour permettre à l'Inter Milan de l'emporter 4 à 0 aux dépens des slovaques de l'Artmedia Bratislava et d'être assuré ainsi de terminer premier. Dans l'autre rencontre de ce groupe H, les Glasgow Rangers ont préservé intactes leurs chances de qualification pour les huitièmes de finale en égalisant à la 83e minute sur le terrain du FC Porto. La place de dauphin des Interistes risque d'être âprement disputée dans ce groupe où 3 équipes peuvent espérer se qualifier.

Comme initialement prévu, les deux clubs anglais, Liverpool et Chelsea trusteront les deux premières places du groupe G. Les Blues de José Mourinho sont allés s'imposer 2 à 0 en Belgique devant Anderlecht au cours d'une partie à sens unique. Les belges ont concédé hier soir leur 12e défaite d'affilée en Ligue des Champions. De son coté, Liverpool n'a pu venir à bout du Bétis Séville malgré un très remuant Steven Gerard. La « finale » du groupe mettra aux prises Blues et Reds, déjà qualifiés, pour déterminer la hiérarchie finale du groupe. Le Bétis sera quant à lui reversé en Coupe de l'UEFA.

Le classement définitif du groupe F est d'ores et déjà connu. Rosenborg terminera 3e du groupe derrière l'OL et le Real Madrid. Les Norvégiens sont parvenus à revenir au score à la 88e minute contre l'Olympiakos grâce à Helstad. Ce match nul (1-1) élimine les grecs qui tenteront de sauver l'honneur par une victoire de prestige contre les madrilènes dans deux semaines.

A la veille de la dernière journée, on connaît désormais 10 des 16 équipes qualifiées pour les huitièmes de finale : l'Olympique Lyonnais, le Real Madrid, Liverpool, Chelsea, l'Inter Milan, la Juventus Turin, le Bayern Munich, Arsenal, l'Ajax Amsterdam et Barcelone. Au regard de ces noms, on est en droit de faire écho au président Jean-Michel Aulas lorsqu'il affirme « il nous reste maintenant à espérer avoir un peu de réussite lors du tirage au sort (L'Equipe) ».
Sur le même thème