masculins / PSG - OL J-1

DUEL en lettres capitales

Publié le 16 avril 2011 à 18:00 par CC

Dans le match vedette, les deux formations vont tenter de confirmer leur bonne opération de la semaine passée. Bonheur au vainqueur…

Une semaine après avoir été les grands bénéficiaires de la 30e journée, l’OL et le PSG vont en savoir un peu plus sur leurs ambitions respectives pour la fin de saison. Après leur victoire face à Lens (3-0), les Lyonnais ont repris place sur le podium du championnat de France et du coup quelques espoirs pour le titre – 5 points de retard sur Lille et 2 sur l’OM -, alors que les Parisiens ont profité de leur déplacement à Caen pour rêver de nouveau de Ligue des Champions.

Autant dire que ce choc arrive à point nommé pour les deux formations qui vont tenter de bonifier ce succès face à un concurrent direct. Une victoire lyonnaise sur le terrain du Parc des Princes viendrait confirmer l’allant entrevu en seconde période face à Lens et surtout les ambitions retrouvées pour la fin de saison. Elle viendrait surtout éloigner quasiment définitivement un concurrent direct à la Ligue des Champions. Un succès des Parisiens devant leur public relancerait définitivement le club de la capitale dans la course aux 2e et 3e places et promettrait une sévère empoignade pour ces deux accessits. Un match nul n’arrangerait à première vue aucune des deux équipes.



La charnière Toulalan-Lovren reconduite ?
C’est avec ces données en tête que les deux formations se présenteront dimanche soir pour en découdre dans le match phare de la 31e journée. Les deux équipes auront également à l’esprit les résultats de leurs adversaires directs : Lille et Rennes qui joueront samedi à domicile face à Bordeaux et Lorient, et Marseille qui se sera déplacé quelques heures plus tôt à Montpellier.

Le décor planté, reste à imaginer le plan de bataille de Claude Puel. L’entraîneur lyonnais va t-il redonner sa confiance à la charnière centrale Lovren-Toulalan ou revoir sa copie et replacer ce dernier au milieu de terrain au bénéfice de Cris ou de Diakathé, suspendu le week-end dernier ? En conférence de presse, Claude Puel a jugé envisageable la reconduction du duo. A l’inverse, un replacement de Jérémy Toulalan au milieu de terrain renverrait quasiment à coup sûr Maxime Gonalons sur le banc. Beaucoup plus prévisible : le retour dans le onze de départ de Bafé Gomis. Grand absent du match face à Lens, l’international français devrait retrouver une place de titulaire aux côtés de Lisandro et de Briand. Gomis, avait d’ailleurs été le buteur providentiel des Lyonnais lors du match aller à Gerland en signant le but de l’égalisation en toute fin de rencontre (2-2).  Un match nul qui avait eu au final une saveur de victoire… On imagine les Lyonnais beaucoup plus ambitieux…

Sur le même thème