masculins / UEFA Women's Cup

Duisbourg est à Lyon…

Publié le 27 mars 2009 à 08:00 par OT

Le futur adversaire de l’OL féminin en demi-finale aller de la Coupe d’Europe est arrivé hier à Lyon. Selon son entraîneur Martina Voss, les lyonnaises sont favorites.

Il y avait une odeur de Coupe d’Europe lorsque les joueuses de Duisbourg ont débarqué à leur hôtel hier matin à 9h35. A peine une heure que les Allemandes étaient sur le sol français que déjà une caméra suivait leurs pas. Loin d’être méfiantes, les protégées de Martina Voss se sont plutôt amusées de ce qui paraissait être une surprise pour elles, surtout lorsque l’internationale allemande Fatmire Bajramaj faillit trébucher devant l’objectif.

Gênées par une médiatisation inhabituelle, les filles de l’OL le sont aussi. A 11h00, Corine Franco et Simone se sont présentées en salle de presse en compagnie de leur entraîneur Farid Benstiti. Devant une petite dizaine de journalistes, les deux joueuses lyonnaises ont naturellement paru moins à l’aise que leur coach. Mais le petit sourire de timidité initial a rapidement laissé place à un discours emprunt de certitude : « La saison dernière, nous avons échoué en demi-finale face à Umeå sans perdre le moindre match et en jouant bien (NDRL : 1-1 à Gerland à l’aller, 0-0 en Suède au retour). Cette fois-ci, il faudra réussir à gagner 1-0 ou 2-0 à domicile et surtout ne pas encaissé de but. Mais nous joueront aussi pour gagner au retour en Allemagne », assure l’expérimentée Brésilienne Simone. De son côté, l’internationale française Corine Franco arrivée cette saison à Lyon, aborde sa première demi-finale de Coupe d’Europe avec prudence : « Les Allemandes sont physiques, elles ne lâcheront rien, et possèdent une attaquante très performante qui a déjà marqué 21 buts en championnat (NDLR : l’internationale allemande Inka Grings). Il faudra donc être vigilantes dès les premières minutes, et rester concentrées durant toute la partie ».

Effectivement, les Allemandes ne lâcheront rien même si l’entraîneur de Duisbourg Martina Voss concède volontiers le titre honorifique de favori à l’OL féminin : « Lyon est l’une des toutes meilleures équipes d’Europe. Il possède cinq joueuses offensives qui vont très vite et marquent beaucoup de buts. Nous avons une excellente équipe mais je pense tout de même que Lyon est favori ». Mais ne nous y trompons pas, Duisbourg n’est pas venu en France pour faire du tourisme. Martina Voss qui a gentiment accepté de répondre à quelques questions avant le début de sa première séance d’entraînement à la Plaine des Jeux de Gerland, ne plaisante pas sur le terrain. L’ancienne joueuse de Duisbourg et de la sélection allemande (quatre titres de championne d’Europe, une finale de Coupe du Monde) sait donner de la voix pour encourager ses troupes à produire des efforts. Propre, technique, physique, voilà ce que l’on aura appris du football de Duisbourg durant sa première séance d’entraînement à Lyon. La rigueur allemande n’est décidément pas qu’une légende.