masculins / Rétrospective

Dur voyage au Bayern

Publié le 28 décembre 2010 à 15:47 par GG

Pour la première fois de son histoire, lors de sa dixième participation aux phases de poule de la Ligue des Champions, l’OL a accédé aux demi-finales de Champions League

Après être sorti vainqueur d’un duel cent pourcent français en quart de finale conte Bordeaux (3-1 , 1-0), Lyon héritait du Bayern Munich, surprenant tombeur de Manchester. Face aux Allemands, l’OL ne partait pas dans l’inconnu car ces deux formations se s’étaient déjà affrontées lors de trois précédentes campagnes. En six rencontres face aux bavarois, l’OL affichait même un bilan satisfaisant et équilibré (2 victoires, 2 nuls, 2 défaites). Cette demi-finale s’annonçait donc ouverte même si les coéquipiers de Arjen Robben, déjà quatre fois vainqueurs de l’épreuve, partaient logiquement favoris. Un statut que les bavarois confirmaient au match aller. Dans une rencontre dominée par les allemands, l’OL pensait pouvoir tenir un bon 0-0, surtout quand Ribéry, auteur d’un vilain geste sur Lisandro, était expulsé. Mais l’OL ne parvenait pas à inquiéter le Bayern et après l’expulsion de Toulalan, les Munichois marquaient par Robben et s’imposaient logiquement 1-0.



A l’issue du match aller, les Allemands viraient donc en tête mais le retard lyonnais après les quatre-vingt-dix premières minutes ne semblait pas insurmontable.

Mais la réalité sera bien différente. A Gerland, le 27 avril 2010, il n’y avait qu’une seule équipe sur le terrain (0-3). La supériorité tactique mais surtout physique des Munichois était telle, que la célèbre citation de l’anglais Gary Lineker était revenue d’actualité.  Les lyonnais ont payé pour apprendre que « Le football est un sport qui se joue à 11, et à la fin ce sont les allemands qui s’imposent »…

Photos

OL - Bayern Munich

10 photos

Sur le même thème