masculins / Bordeaux - OL J-4

Ederson "On a que des finales à jouer"

Publié le 13 avril 2010 à 19:14 par DC

Le Brésilien Ederson s’est présenté en conférence de presse peu après 18h. L’occasion pour lui de revenir sur la fin de saison et sur les objectifs.

Eder, le match de Lille est-il digéré ?
C’est vrai qu’au niveau comptable, ce n’est pas ce qu’on souhaitait, mais je pense qu’on a quand même fait un bon match dans l’engagement, dans l’envie. Surtout après la rencontre de Coupe d’Europe face à Bordeaux. Lille était venu pour prendre au moins un point, et c’était un match très intense avec beaucoup de fautes et donc de cartons. Mais vu la physionomie, on est content d’avoir égalisé. C’est dommage que Max (Maxime Gonalons) ait été expulsé, ça a changé le cours de la rencontre.

Ca va devenir difficile pour le titre…
C’est vrai qu’on a perdu pas mal de points, je pense notamment au match contre Sochaux ici, ou encore à Grenoble. Mais aujourd’hui on a six finales à jouer, neuf avec les deux ou trois matchs en Ligue des Champions, et on va lutter jusqu’au bout. Il va falloir être costauds et compter sur tout le monde en cette fin de saison pour qu’on puisse faire quelque chose de bien. De toute façon il faut finir dans les trois premiers.

Comment tu vois ce match face à Bordeaux 10 jours après la qualification ?
C’est deux choses différentes. Je pense que ca va être une autre ambiance, mais en tout cas l’engagement et le niveau de jeu sera le même. Cette fois on espère gagner pour rentrer heureux à Lyon.

Les Girondins vont être remontés pour ce match…
C’est certain, ca va donner un très bon match. J’espère que le gagnant sera le football Français. On ira là-bas de toute façon pour gagner, et faire un gros match.

Le match du Bayern…
Jouer une demi-finale c’est très motivant. On va jouer dans un stade magnifique. On connaît aussi l’importance du match retour à domicile. Mais comme on a pu le voir avec les quarts de finale, ce sont les matchs aller qui ont fait la différence. En plus on sait que les buts marqués à l’extérieur en Coupe d’Europe sont très importants, donc il va falloir être présents dans les deux matchs. On a envie d’aller en finale, c’est sur, mais on n’oublie pas le championnat pour autant. De toute façon cette fin de saison ne se jouera pas à 11 ou à 18, mais avec tout le groupe.

Est-ce que les blessures à répétition en défense t’inquiètent ?
Oui c’est sur que c’est un peu inquiétant, on a perdu Mathieu (Bodmer), Lovren, il y avait déjà Boumsong, mais je pense qu’on a les joueurs capables d’évoluer dans ce rôle-là. Quoi qu’il arrive la réponse sera donnée par tout le groupe.

L’absence de Lisandro Lopez à Bordeaux a-t-elle montré son importance dans l’effectif Lyonnais ?
C’est vrai que c’est un joueur décisif, très important pour le groupe. Quand il n’est pas sur le terrain, cela manque. Mais Bafé a des qualités également.

D’un point de vue personnel, ta fin de saison, ton avenir…
Je reviens bien, j’ai enchaîné trois matchs en championnat. Ca donne de la confiance, je me sens déjà beaucoup mieux. C’est important pour un joueur à ce niveau-là d’enchaîner les matchs. En ce qui concerne mon avenir, je pense que ce n’est pas le moment d’en parler. Je pense d’abord à aller au bout de nos objectifs avec le groupe. Pour le reste, on verra après.

Sur le même thème