masculins / OL - PSG J-4

Ederson : "Un match de gala"

Publié le 21 février 2012 à 15:54 par YR

Avant la séance de ce mardi, le milieu de terrain brésilien nous parle du match face à Paris et de sa situation personnelle.

Est-ce une bonne chose d’enchainer avec l’opposition face à Paris ?

C’est un match de gala face à un PSG qui a beaucoup d’atouts. Mais ce n’est pas parce que c’est le PSG que l’on a plus envie de rebondir. En championnat on reste sur deux défaites consécutives donc qui que ce soit en face, on se doit d’être très motivés pour rebondir.

Comment expliquez-vous les difficultés de l’OL en ce moment ?

On est engagé dans les quatre compétitions et cela demande beaucoup d’énergie. Parfois on y laisse de la force et on n’arrive pas à être présent sur certains matches à l’extérieur. Mais l’équipe a un effectif pour répondre présent... On a surtout du mal en championnat car en coupe nous faisons de bons parcours.

Regrettez-vous d’être encore en lice dans les quatre compétitions ?

Non, pas du tout. Je pense qu’un club comme l’OL doit s’engager dans chaque compétition pour aller jusqu’au bout. Nous sommes des compétiteurs donc dès que l’on rentre sur le terrain c’est pour gagner. D’être sur tous les tableaux n’est pas donné à toutes les équipes en Europe et on est fier de cela.  

Comment pouvez-vous stopper cette période négative ?

Je pense qu’il ne faut pas parler de crise. On a perdu en championnat mais dans le football cela va très vite, Bordeaux en est l’exemple. On sait qu’il va falloir beaucoup de travail et surtout ne rien lâcher. On va avoir des épreuves difficiles comme samedi face au PSG. Il ne faut baisser les bras et garder le côté positif pour retrouver de la confiance.

Quel regard portez-vous sur le PSG ?

C’est une très bonne équipe. Le nouveau coach s’adapte encore avec les joueurs donc ils n’ont peut-être pas encore un collectif très soudé mais cela reste une très belle équipe. Mais il ne faut pas avoir peur de jouer car si l’on arrive à imposer notre jeu on peut les contrarier, comme Montpellier a pu le faire.

Vous arrivez en fin de contrat à l’OL et vous n’avez toujours pas prolongé, comment vivez-vous cette période ?

Ce n’est pas facile pour moi. Cela me fait mal parfois de voir l’équipe perdre en étant sur le banc. Pour l’instant, j’essaie de faire mon maximum lorsque j’ai l’opportunité d’être titulaire et cette année je joue souvent en coupe. Je tente de mettre ma situation personnelle de côté pour penser à l’équipe. On a pas trouvé d’accord avec l’OL mais de toute façon d’ici la fin de saison une décision sera prise donc je n’y pense pas. J’ai toujours manifesté mon envie de continuer avec l’OL mais en étant sur le banc c’est difficile de continuer car je suis compétiteur. C’est important également car je souhaite pouvoir postuler avec ma sélection dans l'optique du mondial dans mon pays. Mas je respecte les choix du coach et lorsque l’on fait appel à moi j’essaie d’être le plus performant possible.

Sur le même thème