masculins / OL - FCNA

Elle fait le plus grand bien

Publié le 22 septembre 2013 à 19:10 par R.B

Enfin, l’OL a marqué et s’est imposé face à une belle équipe nantaise très joueuse… Gomis a retrouvé le chemin des filets comme Briand… et Grenier a inscrit un superbe coup franc…

 Avec 6 matchs de rang sans succès (4 défaites et 2 nuls) et en restant à Gerland sur deux défaites et un nul sans avoir marqué le moindre but, l’OL n’a plus de temps à perdre pour retrouver le chemin des filets adverses et la victoire. Moins de 72h après le match à Séville, Rémi Garde, toujours privé de Gourcuff, M. Lopes, Danic, Bisevac… et en ayant laissé Benzia et Bahlouli à la disposition de la CFA, a choisi de nouveau Briand et fait appel à Malbranque qui  n’avait plus été titulaire en L1 depuis le déplacement à Sochaux.  Le promu nantais réalise plutôt un bon début de saison en s’appuyant notamment sur solide organisation défensive comme en témoigne les deux derniers matchs sans but encaissé. Der Zakarian est cependant privé  de Veigneau, Nicolita, Audel…

Une faute de main d’Anthony Lopes sans que le but soit accordé (3ème) de façon bizarre. D’entrée, les Lyonnais ont chaud ! Dans la foulée Lacazette est stoppé à la limite dans la surface de réparation. Deaux (8ème) a la première occasion de but… Pas de round d’observation,  cela va d’un camp à un autre sans calcul. Les Canaris sont présents  dans toutes leurs intentions avec un superbe bloc collectif.  Toujours pas de but à l’exception de celui de Gomis justement refusé pour une position de hors-jeu.  Mais un déboulé de Cissokho offre un caviar à Veretout qui ne laisse aucune chance d’une tête plongeante à Lopes (24ème). Logique…

Pas le temps de savourer pour les Nantais ; une déviation de Briand permet à Gomis d’égaliser. Une action partie d’un dégagement de Lopes. Le spectacle est au rendez-vous. Lacazette bute sur Riou (33ème). L’OL insiste dans le dernier ¼ d’heure de la première période sans que les  visiteurs restent apathiques avec ce souci d’aller de l’avant dès  que possible.  1 à 1 à la pause…  et rien à redire ans ces 45 minutes pleines de vie.

 Riou d’entrée se fait une frayeur avant de se racheter sur la frappe de Gomis…  Touré inquiète Lopes… C’est reparti avec le même rythme et les intentions de s’imposer.  Fofana remplace Dabo (53ème). Et Grenier donne l’avantage aux siens sur coup franc après une faute sur Gomis. L’OL ne lâche pas les Canaris pour  faire une différence définitive. En faisant entrer Gakpé à la place de Veretout, Nantes apporte plus de poids offensif.

L’OL tient sa première victoire depuis ce match face au FCSM.  L’OL a le monopole du ballon et Briand inscrit le troisième but d’une déviation subtile en bonifiant un corner de Grenier.  L’OL à deux doigts d’ajouter un 4ème but avec Gomis dans le coup après un bon travail de Malbranque.  Les Canaris tentent de revenir au tableau d’affichage… mais en vain. L’OL joue à la perfection  et étouffe son adversaire qui n’a pas tenu la distance.  L’OL a montré qu’il était bien sur une pente positive dans une belle fin d’après-midi de septembre.

 

...

La feuille de match

A Lyon, stade de Gerland, 35 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Delerue. OL 3 FC Nantes 1 (mi-temps : 1 à 1).

OL : A. Lopes – Dabo (puis Fofana 53ème), B. Koné, Umtiti, Bedimo – Gonalons (cap), Malbranque, Grenier  (puis Mvuemba 79ème)– Lacazette, Gomis, Briand (puis Ferri 74ème). Entr : Garde.

FC Nantes : Riou – Cissokho, Vizcarrondo, Djilobodji, Alhadhur – Deaux, Touré – Veretout (puis Gakpé 63ème), Bedoya (puis Trebel 79ème) , Bessay  (puis Aristeguieta 71ème) – Djordjevic (cap). Entr : Der Zakarian.

Buts : pour le FC Nantes, Veretout (24ème) ; pour  l’OL, Gomis (27ème), Grenier (54ème), Briand (73ème)

...
Sur le même thème