masculins / OL Féminin

Elles repartent + fortes que jamais.

Publié le 02 août 2006 à 16:00 par MG

Beaucoup de promesses du côté des féminines. L’équipe fanion a repris l’entraînement ce lundi sur les terrains de la Plaine des jeux avec un renfort plus que conséquent. C'est la 1ère année que Lyon se présente aussi musclé dès la 1ère journée de championnat.

Dans l’effectif de Farid Benstiti, quatre nouvelles joueuses, qui avaient donné du fil à retordre aux olympiennes la saison dernière avec leur formation de Montpellier (alors championnes de France). Elles vont tenter de propulser l’OL en tête de la D1. L’objectif ambitieux mais atteignable du club est clair : se présenter pour la première fois de l’histoire olympienne en Coupe d'Europe dans 12 mois.

Bienvenue donc à Hoda Lattaf, meilleure buteuse du championnat. Bienvenue à Camille Abily, meilleure joueuse de L1 (trophées UNFP). Bienvenue à Sonia Bompastor. Et bienvenue à Laure Lepailleur.
Toutes les quatre viennent non seulement relever la moyenne d’âge de l’effectif lyonnais, mais aussi renforcer les lignes offensives de l’équipe. "On compte sur elles comme moteur pour emmener une équipe qui manquait peut-être un peu d'expérience, souligne Marino Faccioli, directeur administratif à l'OL".
Quatre Internationales, dont la capitaine des Bleues (Sonia Bompastor), qui disputeront surement la plus grande compétition internationale existante, la Coupe du Monde des équipes féminines, en 2007.
"On voulait quatre joueuses de haut niveau et elles correspondent assez bien à cela, ajoute Marino Faccioli. Pendant la trêve, on a essayé quelques étrangères, notamment une norvégienne, mais finalement on s'est décidé sur trois françaises. En plus, leur venue nous a permis de garder une autre internationale, Sandrine Dusang, qui envisageait un peu de faire le chemin inverse vers Montpellier."

Le règlement impose aux clubs de foot féminin un maximum de trois recrues sur le terrain. Or, parmi les quatre nouvelles venues, Hoda Lattaf ne fait pas mutation car elle possède une licence BEES1. Toutes les quatre pourront donc être alignées dès la première journée de championnat.
Quant à la brésilienne Simone et la Costaricienne Shirley Cruz, le coach attend leur retour pour la fin du mois d’août lorsqu'elles auront pu obtenir leur visa longue durée, informe t-on au club. Le problème de mutation se posera alors jusqu'à l'automne, mais les différents rendez-vous internationaux, auxquels participeront les internationales de l'OL, devraient imposer suffisamment de turn-over pour voir jouer tout le monde.

On profite de ce début de saison pour souhaiter une bonne continuation à Claire Morel, qui a choisi de rejoindre Soyaux à l’intersaison. Cécile Locatelli, qui a définitivement mis un terme à sa carrière de joueuse, reste au club où elle entraîne les sections féminines Sport-Etude.

Le championnat de France de division 1 féminine recommence le 3 septembre par un déplacement des lyonnaises à Soyaux. Elles recevront ensuite les championnes de France indiscutables de la saison dernière, Juvisy (sauf report du à la participation des juvisiennes à la Coupe d’Europe). Une date à réserver dès maintenant, les coéquipières de Sandrine Dusang auront bien besoin de tous leurs supporters. Sans compter que ce sera pour nous tous, la première occasion d'apprécier les qualités des nouvelles recrues.
Sur le même thème