club / Footvalleurs

Elodie Thomis et Fréderic Dufour interviennent à Villefranche

Publié le 06 mars 2014 à 17:06 par MJ

Jeudi dernier, la numéro 12 lyonnaise et le vice-champion olympique d’Aviron ont pu faire partager leur expérience à une classe de CM1 de l’école Armand Chouffet à Villefranche-sur-Saône.

Pour cette nouvelle intervention, un format un peu différent a été adopté avec la présence cette fois-ci de deux sportifs de haut niveau pour échanger pendant près d’une heure avec les élèves sur les thématiques de la tricherie et de la violence dans le sport.

Tour à tour ils ont pu apporter des réponses aux questions des enfants en s’appuyant chacun sur leur expérience personnelle et professionnelle. Le football et l’aviron étant deux sports très différents, chacun des deux sportifs a pu enrichir les réponses apportées par l’autre et apporter un angle de vue particulier sur la pratique sportive.

Cet échange fut l’occasion pour l’attaquante lyonnaise de rappeler des valeurs importantes applicables dans le sport comme dans la vie quotidienne : « Tricher c’est avouer une certaine faiblesse de notre part. On ne peut être fier de soi que lorsque l’on accompli les choses par ses propres moyens ».

Frédéric Dufour a également tenu à faire passer des messages forts à cette jeune génération : « Nous sommes tous différents et nous avons chacun des qualités et des défauts. Il faut savoir s’accepter les uns et les autres, apprendre des autres pour s’enrichir car la violence qu’elle soit physique ou verbale ne résout rien ».

Elodie et Frédéric ont rencontré des élèves curieux et investis dans le programme puisque des exposés ont été réalisés ainsi qu’une mascotte Footvaleurs grandeur nature.

La matinée s’est terminée de manière conviviale avec une séance de dédicaces et de photos. Elodie pour qui intervenir auprès d’un public jeune en milieu scolaire était une première, a véritablement apprécié l’exercice : "C’était une première pour moi et j’ai été agréablement surprise par les questions parfois très techniques des élèves. Je pense qu’en tant qu’athlètes de haut niveau nous avons un rôle à jouer auprès de ces jeunes pour leur transmettre des messages".