masculins / OL - MHSC J-1

En avant toute !

Publié le 30 novembre 2012 à 20:00 par R.B

L’OL a remis les compteurs à l’heure dans la cité phocéenne… Leaders de la L1, les coéquipiers de Vercoutre devront se méfier d’une formation héraultaise qui va beaucoup mieux…

Le ballon rond n’arrête pas de tourner. Un match à peine terminé qu’il faut passer à un autre. Un match pleinement réussi qu’il faut se remettre au travail sans savoir forcément que le prochain ouvrage sera aussi bien ciselé. Tel est le lot des équipes, des joueurs… Tel est le lot de l’OL qui a frappé un très grand coup au Stade Vélodrome jeudi soir. Si l’OL a marqué les esprits en « dépeçant » l’OM, il sait qu’il doit confirmer pour crédibiliser ce potentiel qui devient de plus en plus criard.

 L’adversaire qui vient à Gerland a connu un début de saison compliqué d’autant qu’il avait coiffé la couronne de France quelques semaines auparavant. Le MHSC a payé pour apprendre qu’il n’était pas facile de jouer championnat et Ligue des Champions en ayant perdu qui plus est Giroud, son exceptionnel buteur et en attendant que ses trois recrues donnent leur pleine mesure. Le club héraultais a inquiété, mais depuis sa défaite à Rennes lors de la 9ème journée, il a pris 9 points en 5 matchs avec 2 victoires et 3 nuls.

Dans la même période, il n’a certes pas « existé » en LDC, mais il s’est qualifié pour le dernier carré de la Coupe de la Ligue. Tout va mieux pour les coéquipiers de Belhanda avec notamment le remarquable Cabella, tout autant organisateur du jeu montpelliérain que buteur. Parions aussi qu’Anthony Mounier voudra se montrer « dans son stade » qui l’a vu éclore au monde des pros.

L’OL devra donc se méfier du MHSC qui peut encore espérer dans ce championnat. Jusqu’ici, l’OL a plutôt bien réussi dans sa maison à l’exception de la réception des Girondins de Bordeaux. Pour le reste 6 succès en championnat et 2 en Ligue Europa. Avec la meilleure attaque à domicile de la L1 (18 buts). Rémi Garde pourra compter sur le retour de Gourcuff, absent à Marseille, ce qui ne fera que renforcer ce collectif performant et qui a su rebondir après la leçon reçue à Toulouse.



Il serait étonnant que Rémi Garde change son organisation avec notamment cette superbe association Gonalons/Malbranque en milieu de terrain. Il serait étonnant qu’il fasse vraiment tourner  en sachant qu’il pourra le faire le jeudi 6 décembre face au Shmona pour clôturer en beauté la phase de poules de la Ligue Europa où l’OL est assuré de terminer à la première place.

L’OL doit confirmer dans le jeu et au tableau d’affichage. Il garderait ainsi sa première place avant de se rendre dans le Chaudron pour un derby qui s’annonce passionnant. Le jeu ? L’OL a prouvé qu’il pouvait en fournir lorsqu’il pensait d’abord à lui avant de tenir compte de l’adversaire. Ce jeu qui fait tellement plaisir à regarder. Oui confirmer… une espérance qui ne semble pas vraiment utopique en cette période de la saison. Alors pas question de se gêner…

Sur le même thème