masculins / PSG - OL J-1

En direct de Paris : 19h, une joie historique

Publié le 15 avril 2006 à 21:39 par BV

Tout le week-end, notre envoyé spécial au coeur du groupe vous fait vivre le 5ème titre de l'Olympique Lyonnais : articles et photos exclusifs pour vivre avec les joueurs ces moments historiques.

19h. La messe était dite depuis bien longtemps. Cris et Djilla n'avaient pas attendu la fin des 4 interminables dernières minutes. Debout, manifestant joyeusement sa joie, chacun attendait, plus par respect que par inquiétude, les trois coups de sifflet libérateurs de Monsieur Sars.

L'intensité des scènes qui suivirent fut à l'image de l'exploit réalisé, sur toute une fabuleuse saison, par les hommes de Gérard Houllier. La salle de visionnage n'étant pas assez grande pour les 24 acteurs, la rue devint bien vite le théâtre d'une incroyable liesse : au milieu de la route, bloquant voitures et passants, les Lyonnais manifestaient leur joie devant le regard étonné et heureux des quelques privilégiés.
Sous une légère pluie, la chenille lyonnaise revint bien vite à l'hôtel afin de déboucher les premières bouteilles de champagne. Cris, Nino Wiltord et Fred en maîtres de cérémonie, Gérard Houllier et les journalistes ou le personnel de l'hôtel témoignaient de l'allant festif des Rhodaniens. Festif, à la hauteur de l'événement. Historique, jamais une telle performance n'avait été réalisée. 5 comme les 5 doigts de Claudio ou de Juni. L'histoire écrite devant nos yeux !
Grégory Coupet recevait les glaçons habituels à toute fête réussie pendant que Fred n'en finissait plus de taper dans son tam-tam. Un bonheur non dissimulé qui faisait plaisir à voir pour le premier titre du buteur brésilien.
"Cette victoire est celle du groupe" comme l'affirmait Gérard Houllier. Un groupe qui posait pour la traditionnelle photo officielle. Une tradition dont l'OL ne cesse de repousser les limites. Comme à l'image de ce haka improvisé mais tellement bien réalisé avec Djilla Diarra dans le rôle du capitaine All Black. Des effusions de joie qui ne cessaient de retarder les réactions des protagonistes. Comment calmer Cris, pas moins heureux de ce second titre qu'il ne l'avait montré l'an dernier? Devant un Patrice Bergues hilare, le policier entamait une formidable imitation de Gérard Houllier, tableau noir à l'appui.
[IMG40489#R]Pas en reste et visiblement aussi inventif que sur son banc lorsqu'il s'agit d'encourager ses partenaires, Rémy Vercoutre entamait un streep-tease debout sur la table.
Pour tous les spectateurs de cet historique instant, la joie de ces Lyonnais pourtant coutumiers du sacre faisait plaisir à voir. Les joueurs s'isolaient alors quelques instants afin de partager entre eux ces quelques moments exceptionnels. Dîner puis dodo. La fête attendra. La victoire se fêtera demain sur la pelouse du Parc des Princes. Exemplaires depuis le début de la saison, les Rhodaniens étrenneront pour la première fois leur si beau record face au PSG.
[IMG40485#C]

[IMG40486#C]
Photos

Paris SG - OL

10 photos

Sur le même thème