masculins / PSG - OL J-1

En direct de Paris : les réactions

Publié le 15 avril 2006 à 23:07 par BV

Réactions quelques instants après le coup de sifflet final de la rencontre entre Lille et Bordeaux sacrant les Lyonnais champions de France pour la 5e fois d'affilée.

Sylvain Wiltord : Je suis très très heureux. J’ai été champion en Angleterre puis en France. J’ai eu la chance d’intégrer des équipes qui gagnent. J’ai essayé d’apporter cette mentalité de gagneur. Je joue constamment pour la gagne sans oublier le plaisir que me procure cette équipe dans laquelle il y a de très très bons joueurs. Il s’agit d’un groupe parfaitement équilibré avec des jeunes, des Brésiliens ou Portugais qui enchantent le vestiaire. Nos bons résultats ne sont que le reflet de cette bonne ambiance. On est parvenus à toujours demeurer solidaires en voulant atteindre les mêmes objectifs. Cela n’a pas toujours été évident car le groupe était large ce qui a imposé un turnover.
Pour définir notre équipe en quelques mots, je dirais que nous sommes restés solidaires, très soudés, performants. Tous ces éléments aident à gagner un championnat. Les hommes sont ainsi un élément déterminant de notre réussite.

Sydney Govou : Je fais partie des rares joueurs en France à avoir 5 titres consécutifs. C’est donc une grande joie. Pour l’instant, je ne le réalise pas trop. Même au niveau européen, peu d’équipes ont réussi à réaliser une telle performance. Il est évident que lorsque je regarde mes débuts dans le football, je me rends compte que j’étais loin d’imaginer en arriver là. Après avoir réalisé mon petit bonhomme de chemin, je suis très fier de ce que j’ai réalisé.
Si je devais définir la force de l’OL, je dirais la régularité. Chaque année, nous sommes parvenus à conserver nos acquis, ce qui nous a permis de continuellement progresser dans un climat calme. Demain j’ai envie de réaliser un gros match car j’aime bien jouer au Parc. Evoluer dans ce stade est toujours un truc à part. Même si nous sommes champions ce soir devant la télé, je suis certain que nous serons désireux demain de réaliser un gros match.
Je dédire ce 5e titre à tous ceux qui ont cru en moi lorsque je suis arrivé à Lyon. J’ai également une petite pensée pour mes entraineurs ainsi que pour « Blach ».

Grégory Coupet : Avec 5 titres, on se sent un peu à part. On atteint un objectif extraordinaire. Désormais on a le temps de voir venir.
Cette année, c’est une nouvelle configuration : on est champions devant notre télé, tous ensembles. C’est une victoire de l’ensemble du club. La recette réside dans notre état d’esprit.
Désormais on nous demande de bien finir en allant chercher des records. On nous demande désormais d’être dignes. C’est une belle image de l’attente suscitée à chaque début de saison.
L’année prochaine, on rêve de gagner le 6e. Moi qui suis un fan de Michael Jordan, je voudrais pouvoir faire le même geste que lui. On essaiera également d’accrocher enfin la coupe de France. La Ligue des Champions fait également partie de nos objectifs mais j’essaie de ne pas trop en parler. C’est un apprentissage au jour le jour. On a envie de grandir encore un peu plus.
Notre force est de ne jamais nous endormir sur nos lauriers et savoir nous remettre en cause. Si je devais dégager un des 5 titres, je choisirais le premier. Tout d’abord parce qu'il fut justement le premier. Ensuite parce que le final avait été fabuleux avec ce dernier match en forme de finale. Le 5e est bien entendu très important car il nous permet de rentrer dans l’histoire.
Sur le même thème