masculins / Lille - OL J-2

En marge de la rencontre Lille - OL

Publié le 21 janvier 2005 à 12:33 par R.B

En marge de la rencontre Lille - OL, quelques informations...





Rémi Garde



32 jours avant le match aller des 1/8èmes de finale de la Champions League contre le Werder Brême, Rémi Garde se déplacera ce samedi en Allemagne pour suivre la rencontre Schalke 04 – Werder Brême. C'est la 18ème journée et le premier match de la phase retour. Le Werder recevra ensuite Hansa Rostock (29/01), ira à Wolfsburg (5/02), recevra M'Gladbach (12/02) et ira à Hanovre (19/02). Soit 5 rencontres de championnat avant d'affronter les Lyonnais. Il y a fort à parier que des «espions » du club allemand soient dans les tribunes des stades français où va jouer l'OL d'ici au 23 février. C'est de bonne guerre.



Côté lillois, l'adversaire européen en 1/16ème de finale de la Coupe UEFA, le FC Bâle, ne reprendra son championnat que le 20 février à Saint-Gall. Après 18 journées, les Suisses sont en tête de leur championnat avec 35 points (10 victoires, 5 nuls et 3 défaites; 36 buts pour et 20 encaissés)



Drapeau brésilien



Il y aura certainement 4 Brésiliens sur la feuille de match de ce Lille – OL. Et comme à chaque fois qu'un Brésilien joue sur une pelouse en France, cela nous donnera l'occasion de voir des drapeaux de ce pays. Au fait quelles sont les significations des différentes couleurs de ce drapeau ? Le jaune représente le soleil ; le bleu… la mer ; le vert… la forêt et le blanc… la paix.





Mathieu Bodmer



Le grand lillois (188cm), né à Evreux en 1982, a disputé son premier match de Ligue 1 contre l'OL la saison dernière en ouverture du championnat 2003-2004. C'était le 1er août 2003 au stade Grimonprez-Jooris.



Yves Colleu



Jeudi, à l'issu de l'entraînement, Yves a répondu aux différentes questions des journalistes. Il a en autre affirmé que l'élimination en Coupe de la Ligue était oubliée et qu'il n'y avait pas eu matière à tirer des conclusions de cette opposition. Ce jour là, Coupet, Cris, Réveillère, Essien, Malouda, Frau, Diarra n'étaient pas titulaires au départ voire même absents du déplacement (Coupet, Essien, Malouda, Cris). Chez les Dogues, Claude Puel avait fait largement, mais c'est une habitude chez lui, tourner son effectif. Le gardien Sylva n'avait pas joué. Tafforeau, Chalmé, Tavlaridis, Landrin… non plus. Il a reconnu aussi que «Lille fait preuve de régularité depuis le début de saison ; cette équipe livre beaucoup de duels et aime bien s'engager physiquement… Peur ? Inquiet ? Nous avons l'habitude de ce genre de confrontation. Nous savons que nous serons attendus dans le Nord. Nous sommes capables de passer cet obstacle, même si cela sera difficile… ».



Histoire de Défense Centrale



Il y eu 5 charnières olympiennes différentes en championnat au coup d'envoi : Cacapa-Abidal (3 fois), Cacapa-Cris (8 fois), Cacapa-Diatta (1 fois), Cris-Diatta (7 fois) et Cris-Essien (2 fois).



Du côté des Nordistes, 3 charnières différentes à ce jour : Schmitz-Plestan (4 fois), Vitakic-Tavlaridis (7 fois) et Tavlaridis-Schmitz (10 fois). Seul, le Grec Tavlaridis a été changé en cours de match (à Ajaccio 76ème).



3 Lyonnais pour l'Asie



Le 15 février à Barcelone, une cinquantaine de stars du ballon rond devraient se retrouver sur la pelouse du Nou Camp pour un match de gala en faveur des victimes du raz de marée dans l'océan indien. Les Lyonnais Juninho, Essien et Cris sont dans cette liste aux côtés des Ronaldinho, Chevtchenko, Zidane, Buffon, Raul, Totti...



R.B

Sur le même thème