masculins / OL - SC Bastia

En marge de OL - SC Bastia

Publié le 13 avril 2015 à 12:40 par JD

L’Olympique Lyonnais reçoit le SC Bastia ce mercredi dans un match décalé de la 32ème journée.

Bilan confrontation OL-SC Bastia en Ligue 1 :

18 victoires de Lyon, 9 matchs nuls et 1 victoire bastiaise
Les 10 dernières confrontations en Ligue 1 :

  • 2013-2014 : Olympique Lyonnais 4-1 SC Bastia (Gomis, Fekir, Koné, Lacazette)
  • 2012-2013 : Olympique Lyonnais 5-2 SC Bastia (Gonalons, Lacazette, Lisandro, Briand, Malbranque)
  • 2004-2005 : Olympique Lyonnais 0-0 SC Bastia
  • 2003-2004 : Olympique Lyonnais 1-0 SC Bastia (Juninho)
  • 2002-2003 : Olympique Lyonnais 4-1 SC Bastia (Anderson x3, Carriere)
  • 2001-2002 : Olympique Lyonnais 0-0 SC Bastia
  • 2000-2001 : Olympique Lyonnais 1-0 SC Bastia (Marlet)
  • 1999-2000 : Olympique Lyonnais 2-1 SC Bastia (Violeaux, Laigle)
  • 1998-1999 : Olympique Lyonnais 2-1 SC Bastia (Job, Casanova)
  • 1997-1998 : Olympique Lyonnais 0-2 SC Bastia

L’Olympique Lyonnais s’est imposé à 6 reprises lors des 10 dernières réceptions de Bastia à Gerland, pour seulement une défaite. À noter que cette défaite est la seule jamais subie par l’OL à domicile face au Bastiais en 28 confrontations de championnat. La plus large victoire de l’OL remonte au 26 janvier 1975 et une victoire 8 – 1 avec notamment un quadruplé de Bernard Lacombe, le dernier d’un joueur lyonnais en championnat.

Ce qu’il s’est passé lors du match aller

 

Les joueurs qui sont passés par les deux clubs

On peut citer : François Félix, Jean-François Larios, Yves Mariot, José Broissart, Jean-Marc Furlan, Alain Moizan, Pascal Olmeta, Laurent Fournier, Félix Lacuesta, Eugène Kabongo, Angelo Hugues, Christophe Deguerville, Laurent Casanova, Florent Laville, Frédéric Née, Florian Maurice, Tony Vairelles, Reynald Pedros, Cédric Uras, Yohan Gomez, Alou Diarra, Michael Essien ou Gaël Danic. Lucien Jasseron et Jean-Pierre Destrumelle ont, eux, respectivement entraîné les deux clubs dans les années 60 et 80. Robert Nouzaret, joueur puis coach de l’OL qui a entraîné Bastia lors de l’exercice 2001-2002.

Sebastien Squillaci : arrivé de Monaco, il rejoint l’OL à l’été 2006. Il passe deux saisons entre Rhône et Saône, joue 90 matchs et marque à trois reprises. Il étoffera son palmarès à L’OL avec 2 titres de champion, une coupe de France et une coupe de la Ligue. Des performances qui lui permettent de retrouver l’équipe de France. Passés ensuite par Séville et Arsenal, il s’installe à Bastia en 2013, sur l’île de ses origines.

Gaël Danic : arrivé à l’OL en provenance de Nancy à l’intersaison 2013, Gaël Danic n’est jamais parvenu à s’imposer dans l’équipe lyonnaise avec seulement 697 minutes jouées toutes compétitions confondues  avec l’équipe une. Transféré cet hiver au SC Bastia, il a déjà pris part à 9 rencontres et a participé à la finale de la coupe de la ligue perdu par son équipe samedi.


Un chiffre dans chaque équipe

  • 7. Cela fait 7 ans que l’OL ne s’était pas retrouvé avec au moins 61 points après la 31ème journée. Il faut remonter à la saison 2007/2008 pour trouver mieux, avec 67 points au compteur à la veille de la 32ème journée.
  • 159. C’est le nombre de fois où Alphonse Areola a été sollicité cette saison. Soit le deuxième gardien qui a réalisé le plus d’arrêts  derrière Lecomte à Lorient. À noter qu’il est le dernier rempart le plus actif parmi les gardiens titulaires depuis le début de saison, avec un arrêt toutes les 16,41 minutes en moyenne.


Lionel Jaffredo au sifflet !

Né le 6 Juillet 1970 à Vannes, Lionel Jaffredo est inscrit comme arbitre fédéral 1 depuis le 1er juillet 2006. Il aura l’occasion d’arbitrer son 161ème match de Ligue 1 lors de la rencontre OL-SC Bastia. Cette saison, il a déjà eu l’occasion d’arbitrer l’OL à 3 reprises : contre Lens en début de saison (défaite 1-0), contre Marseille au match aller (victoire 1-0) et la défaite contre Lille (2-1). Il a également officié dans deux rencontres disputées par le SC Bastia, c’était lors de la première journée contre Marseille (3-3) et début novembre face à Montpellier avec une victoire corse 2 à 0.
Cette saison, Lionel Jaffredo c’est 59 cartons jaunes et 2 rouges distribués pour 15 rencontres arbitrées.

 

Sur le même thème