masculins / OL - Nancy J-1

En pensant à l’avenir...

Publié le 17 février 2011 à 18:48 par CC

Si la venue des Lorrains ce vendredi soir à Gerland pourrait passer au second plan au vu du calendrier lyonnais, ce match s’annonce bien capital et pourrait conditionner le futur proche de l’équipe lyonnaise.

C’est le match piège par excellence. Quatre jours seulement avant de retrouver les étoiles de la Ligue des Champions et un peu plus d’une semaine avant de se rendre à Villeneuve d’Ascq pour défier Lille, le leader du championnat, l’OL va tenter de s’imposer face à l’AS Nancy-Lorraine dans un match avancé de la 24e journée de Ligue 1.

Chose plus aisée sur le papier qu’elle ne devrait l’être sur le terrain. Pour autant, après un mois de janvier manqué et la perte de points importants à Valenciennes (1-2), puis devant Bordeaux (0-0), l’OL ne peut plus se permettre de faux-pas dans son objectif de reconquête du titre de champion de France. L’esprit affiché ainsi que la réussite retrouvée lors d’une victoire historique samedi dernier dans le derby à Saint-Etienne sont autant d’éléments qui laissent espérer des jours meilleurs à l’équipe de Claude Puel. Pourtant, comme l’a souligné l’entraîneur lyonnais en conférence de presse, lui qui se méfie que les esprits soient déjà ailleurs ce vendredi : «  à quoi servirait la victoire 4-1 Saint-Etienne, si ces joueurs ne remplissent pas leurs objectifs face à Nancy ? »



Question en suspend pour le moment, tout comme la gestion de l’effectif qui sera faite ce vendredi : comment l’entraîneur lyonnais va-t-il aborder cette série de trois matchs en 10 jours ? Comment, va-t-il gérer notamment son effectif offensif et les ardeurs de Jimmy Briand, César Delgado ou encore Miralem Pjanic ?

En face, l’AS Nancy-Lorraine a retrouvé des couleurs en mettant fin à une série de quatre défaites consécutives en championnat. Samedi dernier, les Lorrains ont assuré le spectacle et livré face à l’AJ Auxerre l’un de leurs meilleurs matchs de la saison avec, à la clé, un succès 3-1 sur les Bourguignons. Une huitième victoire dans l’exercice 2010-2011, éclairée par les prestations des deux leaders Hadji et Vahirua, qui permet à l’équipe de Pablo Correa de s’éloigner de la zone rouge et d’aborder, plus libérée, ce déplacement à Gerland.

L’OL tentera en tout cas d’éviter de retomber dans les travers qui lui avaient causé bien des soucis lors du match aller remporté finalement 3 buts à 2 en Lorraine. Car à quelques jours d’un choc en 8e de Ligue des Champions, les coéquipiers de Cris s’épargneraient bien quelques frayeurs ce vendredi soir... Pour cela, mieux vaudrait se rendre le match facile...


Sur le même thème