masculins / OL - PSG

En quête d’exploit

Publié le 28 février 2016 à 17:00 par R.B

La superbe machine parisienne entend poursuivre son invincible représentation hexagonale... l’OL a plus que jamais besoin de points... Affaibli par de nombreuses absences majeures, le groupe olympien espère cependant frapper un grand coup dans son Parc en ébullition.

Toutes séries qui durent se rapprochent de leur fin. Celle de l’OL s’est terminée dans la douleur à Lille : défaite sans la manière et deux cartons rouges avec pour conséquence 3 points de plus au classement pour l’AS Monaco qui en compte désormais 10 de mieux dans la course au fauteuil de dauphin ! Celle parisienne à l’intérieur des terres françaises jouent de sacrées prolongations : 46 matches depuis le 15 mars 2015 et cette défaite à Bordeaux (36 matches de L1, 1 Trophée des Champions, 4 de Coupe de la Ligue et 5 de Coupe de France). Le PSG écrase l’hexagone de sa puissance idéalement servie par de très grands joueurs et d’un entraîneur de plus en plus estimé, reconnu. Il ne peut y avoir de débats actuellement, ni la moindre contestation possible de cette supériorité. L’ampleur de cette hégémonie ? 24 points d’avance sur le 2ème Monaco, alors que l’OL avait terminé la saison dernière à 8 longueurs... Un OL qui pointe à 34 points !

On l’a vu depuis le mois d’août dernier, les partenaires de Thiago Silva ne sont pas joueurs à lâcher quoi que ce soit. Très bons, bons ou passables, ils répondent présents certainement boostés par l’idéedeterminerinvaincus. Reste à savoir quelle équipe alignera Laurent Blanc. Ils ont un tel programme dans les semaines à venir que cela demande un peu de ménagement. Les deux rencontres les plus importantes ne sont-elles pas le 1⁄4 de finale de Coupe de France à St-Etienne 3 jours après et évidemment le match à Chelsea dans 10 jours ? L’entraîneur parisien devrait donc faire tourner, mais comment et quand ? Lavezzi est parti, Aurier au piquet, Verratti, Di Maria et Pastore fragilisés par des pépins physiques... Il serait étonnant que l’immense Ibrahimovic ne joue pas. En pleine bourre le géant suédois gonfle ses statistiques, match après match, et pourrait atteindre la barre des 100 buts en L1 (98 actuellement)... Le PSG ne veut rient laisser filer mais a des choix à faire pour aller le plus loin possible.

L’OL s’est donc pris les pieds dans la moquette mitée du Stade Pierre Mauroy. Une défaite au goût amer même si avec les absences de Gonalons et Tolisso, l’OL n’avait pas toutes ses forces. Des forces, il y en aura encore moins dimanche soir ! Jallet et Grenier, expulsés à Lille, seront en pénitence tout comme Umtiti en raison d’accumulation de cartons jaunes. Tolisso  n'est pas rétabli et Valbuena a rejoint l'infimerie!. Quel casse-tête pour le staff olympien... Rafaël sera titulaire plus vite que prévu... Koné/Yanga- Mbiwa devrait jouer dans l’axe à moins que Morel s'invite... Heureusement Maxime Gonalons a repris des forces et apportera sa solidité au milieu. Devant Alex Lacazette va-t-il enfin marquer en championnat face au PSG ?

Ce match tant attendu dans un Parc OL en ébullition suscite de la méfiance, voire de l’inquiétude, pour le septuple champion de France mais aussi un fol espoir d’exploit. Le PSG est largement favori. Mieux donc vaut partir avec l’idée qu’il n’y a quasiment rien à perdre. Tout est possible sur 90 minutes... et on n’ose imaginer le boucan dans l’enceinte lyonnaise au coup de sifflet final et la joie des copains de Lopes si... Alors comme l’a dit Sénèque, ce n’est pas parce que les choses paraissent difficiles qu’il ne faut pas oser...

Sur le même thème