masculins / PSG - OL

En quête d’un exploit

Publié le 10 février 2016 à 12:30 par R.B

Le PSG est une machine inexpugnable sur la scène hexagonale depuis bientôt un an... L’OL se rend au Parc sur une bonne dynamique et tentera de prolonger son aventure en Coupe de France...

Le 15 mars 2015, les Bordelais avaient puni des Parisiens trop faciles qui croyaient avoir fait le plus dur en menant au score. Cette défaite 2 à 3 est la dernière enregistrée sur le sol français ! Soit 43 matches de rang sans concéder la moindre défaite que ce soit en championnat, dans les deux coupes et lors du Trophée des Champion. Une série impressionnante qui forcément, vous connaissez l’adage, tend vers sa fin plus elle se prolonge. Reste à savoir quand elle s’arrêtera. Si chaque sortie parisienne est attendue avec cette arrière-pensée, il y en a qui semble plus propice à sa chute. Celle mercredi soir face à l’OL fait partie de ce contexte.

L’OL s’est refait une santé comptable et buts depuis deux rencontres. Elles confirment une tendance enregistrée après les changements intervenus pendant la trêve hivernale. Passer des Girondins et des Angevins aux Parisiens au Parc n’est pas une sinécure. Ces Parisiens « préoccupés » de plus en plus par leur prochain rendez-vous en LDC face à Chelsea. Quelle sera leur comportement même s’ils n’ont encore rien lâché cette saison dans l’adversité ou la facilité ? Quelles seront les choix de départ de Laurent Blanc alors que son équipe à joué le Classico dimanche soir et rejouera samedi contre le LOSC avant de se coltiner les Blues ? Il y a des bobos dans le collectif comme ceux de l’indispensable Verratti, de Pastore, de Matuidi.... Et force est de constater qu’un large turn over n’offre pas les mêmes garanties de supériorité surtout en mettant de la jeunesse.

Evidemment, avec sa supériorité affichée, ce 1/8ème de finale dépend beaucoup du PSG. Mais l’OL a de solides arguments, de belles motivations. Etre le premier à tomber l’ogre en est un. Poursuivre sa route dans cette Coupe sans le tenant du titre offrirait des perspectives intéressantes...  Et n’oublions pas que c’est un match de gala où l’on veut aussi se montrer. Question arguments, on les connait. Il y a le collectif qui a retrouvé efficacité offensive et défensive. Il y a ceux individuels... Bruno Genesio, privé de Rafaël, Kalulu, Fekir, Fofana, apportera certainement des retouches à son équipe victorieuse à Angers. Il y a l’enchainement des matches et « l’obligation » de concerner l’ensemble du groupe. A priori, Ferri, Darder, Bedimo, Koné, Cornet... postulent.

L’OL prend la route de Paris avec ambitions. La Coupe de France est le terrain idéal pour signer un exploit. Aux Lyonnais de tout mettre en œuvre dans l’action et la réaction pour écrire une page inoubliable.

Sur le même thème