masculins / UEFA Women's Cup

En route pour la qualif !

Publié le 03 avril 2009 à 08:00 par OT

Avant de partir pour Duisbourg ce matin, l’entraîneur des féminines Farid Benstiti et deux de ses joueuses se sont présentés à la presse hier après-midi. Avec la conviction de pouvoir atteindre une historique finale de Coupe d’Europe.

L’ogre Duisbourg a semble-t-il perdu un peu de sa superbe dans l’esprit de son adversaire lyonnais. Après le laborieux match nul 1-1 concédé lors de la manche aller, les championnes de France plaident coupable. A l’image de l’attaquante Elodie Thomis, l’OL féminin attribue d’avantage son impuissance à une propre contreperformance plutôt qu’à la supériorité de l’adversaire : « On est toujours un peu stressé à l’idée de jouer sur la pelouse de Gerland, samedi dernier on n’a pas vraiment réussi à prendre le dessus au milieu de terrain. Mais je sais qu’on a une équipe très performante à l’extérieur, et après la déception initiale, tout le monde a retrouvé un état d’esprit conquérant. »

Une impression confirmée par la capitaine Laura Georges qui est allée superviser Duisbourg mercredi soir en compagnie de son entraîneur Farid Benstiti, sa coéquipière Lara Dickenmann, et l’un des adjoints de Claude Puel, Bruno Génésio : « Il était très intéressant de voir jouer Duisbourg lors d’un match de championnat (NDLR : défaite 2-1 face au Bayern Munich, match en retard de la 10ème journée de championnat allemand). Nous avons pu nous rendre compte que notre adversaire avait des faiblesses. Je pense que nous pouvons poser beaucoup de problèmes à cette équipe si nous parvenons à jouer notre jeu. »

La clef du match se situe bien là. A l’aller, la relation entre le milieu de terrain et les trois attaquantes n’avait pas fonctionné, cela devrait changer au retour selon Farid Benstiti : « A Gerland, j’ai fait jouer les joueuses les plus en forme. Avec les blessures nous n’avions pas trop le choix et je n’ai rien à reprocher à mes joueuses. Nous avons répondu présent dans le combat athlétique imposé par Duisbourg, mais nous avons pêché dans la conservation du ballon. Des joueuses comme Lara Dickenmann et Amandine Henry pourraient nous apporter une touche plus technique au milieu de terrain. J’espère que Louisa Nécib pourra débuter dimanche, mais il existe encore une incertitude. »


Duisbourg - OL
1/2 finale retour UEFA Women's Cup
Dimanche 13h50 en direct sur OL TV