masculins / OL - MHSC

Encore un coup de collier

Publié le 01 mars 2014 à 20:00 par R.B

L’OL n’a pas le choix et doit s’imposer après son nul à Lille pour profiter éventuellement d’un faux pas de ses concurrents au podium… Attention à cette équipe héraultaise en plein renouveau depuis l’arrivée sur le banc de Rolland Courbis…

 L’OL s’est qualifié, comme attendu, pour les 1/8èmes de finale de la Ligue Europa. Pas le temps de savourer cette première. Trois jours plus tard, il faut en effet remettre l’habit de lumière et poursuivre sa tâche de remontée au classement de la L1. Une course de très longue haleine dans laquelle le groupe lyonnais n’a quasiment plus de joker en espérant que ses concurrents se mettront aussi à la faute de temps en temps.

Le podium pour les partenaires de Maxime Gonalons et une toute autre ambition pour ceux de Hilton. Mal embarqué pendant la quasi-totalité de la phase aller, le MHSC a repris de la vigueur depuis l’arrivée sur le banc « du sorcier Courbis ». Le Marseillais a presque doublé le capital points de l’équipe en 9 matches (de 16 à 31 points). L’ambition affichée pour la fin de saison, le maintien, semble dérisoire au regard d’une telle santé et surtout du potentiel de ce groupe emmené par le très décisif Cabella capable de marquer et de délivrer des passes décisives. Epaulé par les Sanson, Stambouli, Tiené, Mounier… ou encore de Niang, la recrue hivernale, capable de fracasser une Ferrari mais aussi les buts adverses, l’équipe héraultaise semble bien partie pour intégrer à terme le top 10 et regarder un peu plus haut.

Si les Montpelliérains n’ont pas oublié la leçon donnée au match aller, les Lyonnais se souviennent de cette rouste (défaite 1 à 5). Le président Jean-Michel Aulas, aussi, qui a parlé de fesses rougies! Une rouste qui a servi de détonateur au réveil olympien. Les coéquipiers de Clément Grenier avaient tellement de choses à se faire pardonner ! L’OL depuis ce catastrophique rendez-vous a changé de trajectoire comptable et qualitative. Il est passé de 11 points en 9 rencontres à 41 après 26 journées. Aidé, il est  vrai par le retour des blessés ou encore la meilleure forme de certains. Plus que satisfaisant ce parcours mais encore insuffisant. La route vers la ligne d’arrivée est encore longue et semé d’embûches. Rémi Garde sait qu’il n’a pas le choix. La tête dans le guidon, encore et toujours. Les muscles bandés, encore et toujours. Le retard pris se paie au prix fort.

Des Lyonnais certainement revanchards pour prendre trois nouveaux points. Après avoir joué jeudi soir en Ligue Europa, il y a un gros coup de collier à donner avant une semaine à un seul match sauf pour les internationaux. Une question : Rémi Garde aura-t-il des défections au-delà des suspendus Benzia et Bisevac ? Oui. Gourcuff et Fofana alors que Gonalons et Dano reviennent dans le groupe. Et il y a des grincements dans les organismes avec l'accumulation des matches....

Cette rencontre est la dernière d’un marathon de 9 matches en 29 jours ! Avant d’aller vers d’autres aventures tout autant exigeantes, ce rendez-vous héraultais est d’importance et pourrait rapporter gros en fonction des résultats des autres concurrents au podium.


Voir aussi

- Toutes les infos sur la rencontre OL - MHSC
- Le classement après la 27ème journée
- Le calendrier de l'OL saison 2013 - 2014

Sur le même thème