masculins / OL 4 - PSG 4

En tirer du profit pour la suite

Publié le 27 février 2012 à 10:24 par R.B

Les Lyonnais doivent retenir les leçons de ce match exceptionnel contre le PSG pour la suite de leur saison… match retour…

Avec la défaite de l’OM et le nul entre le Stade Rennais et le LOSC, la pilule est un petit plus douce à passer. Certes, l’OL est toujours à 6 points du podium à 3 de l’ASSE et le Stade Rennais, le TFC, l’OM sont toujours dans les crampons des Olympiens. Mais cela aurait pu être pire… L’OL n’a plus son destin en mains depuis plusieurs journées, mais il reste encore 39 points à prendre… et des rencontres face au TFC, le Stade Rennais, l’ASSE ou encore le LOSC.



De ce match entre Parisiens et Lyonnais on a d’abord envie de retenir la qualité du spectacle, un spectacle rare avec un scénario de fou. Un spectacle qui vous transforme en supporter de football plus que d’une équipe en particulier. Certes, il faut revenir au tableau d’affichage. Un nul qui ne fait pas franchement l’affaire des deux clubs. Ce score nul est-il logique ? Nous serions tentés de répondre oui malgré l’extraordinaire période lyonnaise avec notamment ces 3 buts en 6 minutes et ces deux buts d’avance ; malgré la large domination et toutes les tentatives parisiennes en seconde période où les hommes de Carlo Ancelotti ont « confisqué » le ballon et ont multiplié les occasions de but dont certaines sorties magistralement par Hugo Lloris.

Si le PSG a vraiment changé avec ce comportement sur le terrain qui ressemble désormais à un club ambitieux uni vers les mêmes objectifs dans le sillage d’un très grand entraineur qui a réussi son match et de quelques joueurs au-dessus du lot, l’OL a aussi changé par rapport à ces dernières prestations en championnat. Cet OL avait retrouvé une âme, un visage guerrier, du réalisme…



Le septuple champion de France doit se servir de tous les points positifs mis en avant par ces 96 minutes. Il doit aussi garder à l’esprit ce qui a fait défaut pour emporter les trois points. Pourquoi faire des fautes stupides qui amènent le penalty et le dernier coup franc… synonymes de buts parisiens ? Des erreurs individuelles qui coûtent cher ! Pourquoi être une fois encore aussi perméable sur les phases arrêtées ? Pourquoi ne pas savoir gérer le chronomètre ?

Ce match a montré que Rémi Garde, face à une telle armada, avait moins de possibilités d’influer sur le jeu avec son banc surtout en l’absence de Gourcuff, à son niveau, ou encore de Grenier.

Pour toutes ces raisons, le scénario rend amer le résultat final, mais on peut avancer que l’OL peut s’en prendre à lui-même malgré la valeur de l’adversité qui pensera logiquement aux deux points perdus.



En ayant vu le comportement des Olympiens, on attend maintenant qu’ils le reproduisent à l’infini. On ne comprendrait pas qu’ils ne le fassent pas pour arracher cette troisième place en sachant l’enjeu qu’elle représente. N’oublions pas que l’OL a pris 6 points sur 21 possibles lors des 7 dernières journées ! Trop peu…  Ce match nul contre le PSG, ce n’est qu’un début.

Sur le même thème