masculins / OL - Monaco J-1

Encore 90 minutes avant la trêve...

Publié le 22 décembre 2006 à 18:00 par R.B

La venue de Monaco à Gerland est synonyme aussi de fin de l’année 2006 pour le club olympien. Un 55ème match face à un adversaire qui retrouve peu à peu de la consistance après un début de saison catastrophique…

17 points d’avance au classement de la L1, qualifiés pour les 1/8èmes de finale de la Champions League, pour les ½ finales de la Coupe de la Ligue, sans parler du 1/32ème de Coupe de France à venir et du 5ème Trophée des Champions déjà dans la vitrine… l’OL a fait une 2ème partie d’année extraordinaire après avoir accompli une superbe fin de saison 2006. Pour passer les fêtes bien au chaud, reste à remporter cette rencontre face à Monaco ; le 28ème match de la saison 2006-2007… le 55ème de l’année 2006. Un succès de plus parce que c’est, désormais, la raison d’être, de ce club. Une victoire en guise de dernier cadeau pour des supporters comblés. 3 points avant la trêve parce que cela n’est jamais arrivé lors des 5 dernières saisons. La défaite face à Lille en décembre 2005 avait un peu gâché les départs en vacances…

Monaco ? Un effectif bouleversé ; un départ raté ; un entraîneur viré ; une lente remontée… cela donne 19 points en 18 journées. Les Monégasques en comptaient 28 il y a un an ! Cela va un peu mieux depuis le remplacement de Bölöni par Laurent Banide. L’ASM a pris 12 de ses 19 points lors des 8 dernières rencontres en inscrivant 14 buts ; la défense s’est reprise ; Touré a pris les affaires en main au milieu de terrain en étant aussi un buteur surprenant ; Koller a quitté l’infirmerie... Il y a eu tellement de changements à l’intersaison, des changements qui se sont d’ailleurs prolongés au mois d’août, que l’on peut trouver des circonstances atténuantes à ce grand club français.

Face à Sochaux samedi dernier, 7 joueurs sur les 14 concernés n’étaient pas en Principauté la saison dernière ! Argentins, Brésilien, Tchèques, Croate, Italiens, Sénégalais, Uruguayen, Sierra-Léonais, Espagnol, Français… la multinationale princière semble avoir enfin trouvé une langue commune pour s’exprimer. Elle sera toutefois privée samedi de son capitaine Givet, mais récupérera son pitbull Bernardi, le joueur qui fait concurrence au Niçois Rool dans le domaine des cartons (8 à 9). En conclusion, l’ASM est plus solide que son compteur points.

[IMG40028#R]3 buts face au PSG, 4 à Lens et 3 contre Nancy… l’OL a retrouvé son efficacité en étant toujours privé de ses buteurs. Malouda pallie les absences de Fred, Benzema, Wiltord, Carew et n’arrête plus de marquer (1 but par match). Ben Arfa a pris une autre dimension. Cris est plus que jamais « un roc star » bien aidé par Squillaci ou Müller. Juninho évolue dans une autre dimension…Collectivement, mentalement, il est difficile de faire mieux. Gagner, encore et toujours, peu importe le niveau de la concurrence. Et puis samedi Sidney Govou disputera son 200ème match de L1, lui qui a enfin retrouvé le chemin du but. Que dire enfin du 400ème match en L1 de Gregory Coupet ? Enorme.

« Nous ne sommes pas encore en vacances… ». L’ancien monégasque Sébastien Squillaci n’entend pas faire de cadeaux avant l’heure à ses anciens partenaires. Allez, encore un effort. Dans 90 minutes, les Lyonnais pourront souffler un peu avant de songer aux nombreux lauriers en jeu d’ici la fin mai.
Sur le même thème