masculins / Caen - OL

«Encore loin de ce qu’on peut faire»

Publié le 28 août 2015 à 10:10 par SC

Le tirage au sort de la Ligue des Champions, sa non-sélection, le début de saison mais aussi et surtout l’importance du match à Caen ce samedi…Maxime Gonalons est passé en salle de presse.

Le capitaine ne s’est pas étendu sur la question du tirage au sort de la Ligue des Champions. Juste le temps de commenter un groupe abordable composé de Valence, le Zenit et La Gantoise. « C’est plutôt équilibré. Ça aurait pu être plus compliqué. Valence et Saint-Pétersbourg ont une grosse expérience dans cette compétition. Gent est l’invité surprise. S’ils sont là, ce n’est pas par hasard. Et on sait tous qu’il n’y a pas de petites équipes en Ligue des Champions. » Maxime Gonalons s’est ensuite très vite tourné vers sa préoccupation du moment, le championnat.

Et la prochaine étape de la L1, c’est samedi et du côté de Caen qu’elle se déroulera. Une échéance déjà très importante alors que les Lyonnais n’ont pris « que » 4 points lors des trois premières journées. « Le championnat est le plus important aujourd’hui. C’est déjà un match presque décisif. Il est impératif de prendre les trois points. C’est un challenge important à relever. » Avec encore dans un coin de la tête, la déroute en Normandie en fin de saison passée. « On s’était fait marché dessus. Il faudra répondre présent à l’agressivité et y ajouter notre qualité technique ». Un dernier ingrédient que l’équipe olympienne peine à retrouver.

Tout comme « l’enthousiasme et la joie de vivre sur le terrain » selon Maxime Gonalons. « Il faut essayer de retrouver ça. C’était notre force. » La faute peut-être à une intersaison agitée par le mercato. « Les choses se sont calmées depuis juillet. Beaucoup de jeunes joueurs ont prolongé et ils l’on mérité. Il faut un peu de temps pour digérer. Je suis aussi passé par là. Aujourd’hui, ça va beaucoup mieux ». Le capitaine est optimiste quant à la montée en puissance de l’équipe. « Il y a eu beaucoup de changements dans l’équipe. Mais quand la mayonnaise va prendre, on va inquiéter pas mal de monde. On est encore loin de qu’on peut faire. Tout le monde en a pris conscience. » Le milieu de terrain de 26 ans est aussi persuadé qu’Alexandre Lacazette sera un élément essentiel de la reconquête. « Il n’était pas dans les meilleures dispositions pour nous aider. C’est un manque. Il est d’une importance primordiale. Il a vécu une période compliquée à gérer mais il va retrouver son niveau. »


La journée d’hier a été aussi marquée par la liste de Didier Deschamps pour les deux prochains matchs amicaux. Maxime Gonalons n’a pas été appelé. Rien d’anormal pour ce dernier. « Il y a de la déception. Mais je suis conscient que je ne suis pas encore à mon meilleur niveau. Je ne méritais pas. Je me sens de mieux en mieux. »

Sur le même thème