masculins / SM Caen - OL

Enorme désillusion !

Publié le 09 mai 2015 à 19:05 par R.B

A côté du sujet en première période, l’OL s’est incliné, a perdu ses illusions de titre et n’a pas assuré sa place directe en Ligue des Champions… Très mauvaise après-midi… et une surprenante leçon normande…

CONTEXTE

S’imposer de chaque côté. Le Stade Malherbe pour assurer quasiment sa place dans l’élite en évitant ainsi de trembler jusqu’à la fin et l’OL pour asseoir sa place directe en Ligue des Champions avec la possibilité de toujours croire au titre même si  cela semble de plus en plus utopique tant le PSG est redevenu une machine impitoyable qui enchaine les succès, empile les buts au point d’avoir aussi désormais un goal average conséquemment supérieur à celui des olympiens.

ADVERSAIRE

C’est à domicile que le Stade Malherbe a perdu des points et s’est mis à portée du rouge. C’est encore  son secteur défensif qui n’a pas su bonifier ses beaux élans offensifs… à moins que la force du second soit la résultante du premier. Souvent dépendant des inspirations de son stratège  Féret, ce groupe peut bénéficier de l’immense activité de Kanté ou encore des qualités de Nangis, du jeu de tête de Privat et de l’expérience de Seubé… sans oublier la motivation de Vercoutre en train de boucler sa première saison pleine en L1 depuis ses débuts en pro.

EQUIPES de DEPART

Jallet, supendu, NJie, blessé, Hubert Fournier a fait dans « la simplicité » pour composer son onze de départ où Grenier est  monté à la pointe du losange derrière les artilleurs Lacazette/Fekir. Ferri est redevenu titulaire ; Dabo remplace Jallet et B. Koné est aux côtés de Umtiti. Au Stade Malherbe, Yahia est absent. Féret est sur le banc. Seube libero devant la défense dans un 4-1-4-1.

PREMIERE PERIODE

Maitrise lyonnaise mais première occasion franche pour le Stade Malherbe avec une tête de Privat. Les locaux bousculent les lyonnais notamment avec leur enthousiasme… Lacazette donne le tournis à la défense normande puis c’est la tête de Gonalons pour un gros frisson. L’arbitre M. Bastien ne siffle pas un penalty « évident » pour Nangis récompensé d’un carton jaune ! Vercoutre sauve les siens sur une tentative de Lacazette puis sur une tête de Tolisso. Le match s’emballe…C’est intense… Grenier tombe sur Vercoutre une nouvelle fois bien inspiré. Koita manque l’incroyable… D’un camp à l’autre sans temps morts. Passionnant. Caen, encore, a une nouvelle balle de but. Le corner est converti dans la foulée en deux temps par Benezet. Pas immérité même s’il n’y avait pas ce corner à l’origine de l’ouverture du score. Mais son second but, deux minutes plus tard, est un bijou collectif et individuel ! Battus dans les duels, pas réalistes dans les deux surfaces, l’OL est à la peine. Les normands, logiquement récompensés, mènent 2 à 0 à la mi-temps.

SECONDE PERIODE

Zeffane remplace Bedimo au retour des vestiaires, à priori un choix d’Hubert Fournier. Benezet continue son récital en milieu de terrain et entraine ses coéquipiers. Le Stade Malherbe hésite dans la conduite de son match… recule dangereusement en voulant attendre. L’OL maitre du ballon revient sans cesse dans le camp local. A l’énergie, Caen tient et joue le contre. Grenier a des coups francs à frapper… Fekir ne passe pas. Yattara remplace Ferri. Fekir tombe sur un immense Vercoutre tout  comme Yattara. . Malbranque remplace B. Koné. Privat manque le KO définitif. L’OL cherche, ne trouve pas l’ouverture. Privat claque l’OL sur un contre. Rien à ajouter ! Le Stade Malherbe a fourni une superbe prestation... l'OL a tout simplement beaucoup déçu.

RESUME et PERSPECTIVES

Puni par ses absences en première période, approximatif en tout, bougé physiquement, l’OL n’a pas pu ou su concrétiser sa domination en seconde période. Rémy Vercoutre étant le grand artisan de ce manque de réalisme avec au moins 5 arrêts décisifs. Le titre s’éloigne… la seconde place n’est pas encore assurée et Lacazette sera suspendu lors de la dernière journée.

...

La feuille de match

A Caen, stade Michel d’Ornano, 2 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Bastien. Stade Malherbe 3 OL 0 (mi-temps : Stade Malherbe 3 OL 0).

Stade Malherbe : Vercoutre – Appiah, Adeoti, Da Silva, Imorou – Seubé (cap) – Nangis (puis Féret 72ème), Kanté,  Benezet (puis Lemar 79ème), Koita (puis Bazile 57ème) – Privat. Entr : Garande.

OL : Lopes – Dabo, B. Koné (puis Malbranque 76ème), Umtiti, Bedimo (puis Zeffane 46ème) – Gonalons (cap), Ferri puis Yattara 67ème), Tolisso, Grenier – Fekir, Lacazette. Entr : Fournier.

Buts : pour le Stade Malherbe, Benezet (41ème et 43ème), Privat 85ème) ;

Avertissements : pour le Stade Malherbe, Nangis (26ème) ; Lacazette (68ème).

...
Sur le même thème