masculins / stage Evian

Entraînement à Amphion

Publié le 10 mai 2009 à 15:25 par R.B

Direction le bord du Lac ce dimanche matin… Beaucoup de monde pour assister à la séance lyonnaise…

Le bus a été « décoré » pendant la nuit. Robert Février, le chauffeur essaie tant bien que mal de nettoyer les tags. « Moi, quand j’étais jeune, j’étais un véritable artiste dans ce domaine… ». Mathieu Bodmer se souvient. En descendant du bus, Govou avoue qu’il ressent quelques courbatures.

Sur la pelouse séance à la carte. 2 à 3 tours de terrain pour les joueurs de champ pendant avant quelques exercices avec Robert Duverne. Pendant ce temps, les gardiens tapent un tennis ballon contre 3 membres du staff. Après ce réveil tranquille, les joueurs ont le choix : tennis ballon à l’image de Réveillère, Boumsong, Mounier… travail devant le but pour Piquionne, Pjanic, Källström… à la réception de centres distillés par Anderson et Génésio. « Miré » et Kim font admirer leur technique. Dans l’autre but, Benzema frappe des coups francs. Cris, Juninho, Govou, Clerc, Delgado s’étirent et plaisantent. En voyant Claude Puel et Mathieu Bodmer deviser assis au milieu de terrain, Cris ne peut s’empêcher de les montrer du doigt : « tu as vu la famille lilloise. Où ils sont Kader et Jean II ? ». L'ambiance générale respire la bonne humeur.

Lloris bosse avec Jo Bats. Un drapeau suédois attend Kim après l’entrainement que le Scandinave terminera dans la cage en enfilant les gants de Rémy Vercoutre. Il se balance pas mal le gaucher ! En regardant l’exercice de reprises, Bernard Lacombe annonce à l’avance si le joueur cadrera ou pas. Neuf fois sur dix, « Nanard » a le compas dans l’œil. Un buteur, cela ne change pas. Il en profite aussi pour distiller quelques anecdotes sur le passé. Drôles comme souvent.

45 minutes après être arrivée, la troupe remonte dans le bus en satisfaisant les nombreux spectateurs. Les parents veulent une photo avec le petit dans les bras de « Juni », « Sid » ou un autre olympien. Miralem Pjanic, très à son aise face à Grenoble a le sourire. « Oui, je me sentais bien. J’aime bien jouer derrière l’attaquant. Il faut que je continue de travailler… »

Retour à l’hôtel avant de prendre en fin d’après-midi la direction d’Annemasse pour du karting et un barbecue, si le temps le permet.
Sur le même thème