masculins / Peace Cup

Entraînement en enfer!

Publié le 23 juillet 2005 à 08:56 par R.B

[IMG36079#W]10ème jour en Corée du Sud. On sent que les joueurs ont envie de remporter cette Peace Cup, mais qu'ils ont aussi hâte de rentrer chez eux ne serait ce que quelques heures… avant de repartir sur les routes pour d'autres aventures, d'autres trophées. Ce samedi matin, direction le complexe sportif du FC Seoul, propriété de la firme LG, pour le dernier entraînement du séjour coréen. C'est sur ces installations que l'équipe de France de Roger Lemerre s'est entraînée, en autre, pendant la Coupe du monde ; des terrains quasiment au pied de l'hôtel Sheraton. "Nous n'avions pas de terrain, nous nous sommes arrangés hier soir pour venir ici...". Le président Jean-Michel Aulas assiste une nouvelle fois à l'entraînement de son équipe. "Il n'y en a qu'en tournée que je peux le faire. La température est vraiment insupportable... il annonce de la pluie pour lundi".



Pour se rendre à ce complexe, la délégation lyonnaise a franchi le fleuve Han et s'est donc retrouvée côté rive gauche, quittant ainsi le quartier des affaires. Une mauvaise surprise à la descente du bus : la chaleur ! Epouvantable. Jamais, joueurs, entraîneurs, journalistes, dirigeants n'avaient ressenti une telle lourdeur, un tel mal être. Cela donnait envie de remonter immédiatement dans le bus climatisé pour ne rien faire. Et pourtant, il a bien fallu s'entraîner sur une pelouse quelconque. « Ce sont les pires conditions que nous ayons connues ; même sans rien faire tu transpires ; j'aurais été content si la finale avait eu lieu aujourd'hui ; cela commence à faire long. La pelouse ? Nous n'allons pas commencer à nous plaindre… ». Gérard Houllier souffre comme tout le monde. Un groupe de Coréen avec un banderole et des drapeaux à la gloire de l'OL est présent et se manifeste gentiment au bord du terrain en attendant la photo avec les champions de France.



Du physique avec de la vitesse pour commencer, et oui, pendant que les gardiens travaillent à part. Puis du jeu avec trois équipes et la présence de Rémy Garde dans le jeu ; celle qui ne joue pas bosse devant un but gardé par Rémy Vercoutre. Des étirements pour finir. Pas question de fatiguer un peu plus les joueurs dont les visages sont marqués par les efforts fournis dans cet enfer. « Dur… galère… aujourd'hui, c'était trop difficile… ». Diatta, Clerc, Coupet tiennent tous le même discours. La chasse à la cannette, aux serviettes humides et vite le bus en attendant la douche. « J'ai pris un bain froid pendant un ¼ d'heure pour faire retomber la température. Tu as l'impression de te vider quand tu fais un effort… Demain, en jouant à 17h, on risque de voir une bonne première mi-temps, mais après cela risque de ne pas être le même spectacle ». Coupet, après le déjeuner, revient encore sur ces conditions du jour.



[IMG36081#W]Demain, place à la finale contre les Anglais de Tottenham en espérant que tout le monde aura récupéré. Cette finale étant le premier des trois matchs à disputer en 8 jours. Il est toujours bon de remporter une compétition comme la Peace Cup pour diverses raisons comme il serait souhaitable que les Lyonnais gardent leur Trophée des Champions mercredi soir à Auxerre et qu'ils s'imposent le dimanche 31 juillet face au Mans, l'un des promus. C'est déjà un beau défi que les partenaires de Claudio Cacapa ont à relever. S'ils venaient à réussir le coup du chapeau, ils marqueraient déjà les esprits. Finalement, c'est un défi à la mesure des ambitions du club, de sa progression. Cela ne sera pas facile à réaliser en raison de la fatigue accumulée, mais le groupe s'est étoffé pendant l'été pour pouvoir répondre présent sur tous les terrains. Toutefois avant de regarder devant lui, l'OL a cette finale à disputer et à gagner. « C'est le match le plus important… », tels sont les propos de Gérard Houllier. Il plairait sans doute au nouvel entraîneur olympien de commencer sa carrière entre Rhône et Saône par un Trophée. Sans avoir communiqué son équipe, on peut donc envisager qu'il alignera, à ses yeux, le 11 départ le plus compétitif du moment. Un pronostic ? Pour la télé locale, l'OL est légèrement favori…

[IMG36086#W]

R.B