masculins / Stage

Entraînement : première séance en public pour Bertrand Traoré et Kenny Tete

Publié le 11 juillet 2017 à 19:06 par MM

Après un premier entraînement dans la matinée au Groupama OL Training Center, les joueurs sont ressortis en fin de journée devant un public venu en nombre. Les internationaux ont repris, Bertrand Traoré et Kenny Tete ont effectué leurs premières séances collectives.

Finies les vacances, bonjour la reprise. Huit nouveaux visages sont apparus ce mardi matin au Groupama OL Training Center. Christophe Jallet, Maciej Rybus, Anthony Lopes, Emanuel Mammana, Maxwel Cornet et Memphis, ainsi que les recrues Bertrand Traoré et Kenny Tete, ont repris le chemin de l’entraînement. Mariano Diaz était là mais n’est pas descendu sur le terrain. Sélectionnés pour les échéances internationales qui ont eu lieu après la fin des championnats, ils avaient rendez-vous lundi. Après les traditionnels tests médicaux, ils sont sortis pour la première fois avec leurs coéquipiers mardi. Au programme, un échauffement classique avant de scinder le groupe. D’un côté ceux qui travaillent depuis plusieurs jours, de l’autre, ceux qui reprennent. Anthony Lopes s’est lui joint au groupe des gardiens avec Joël Bats.

Les « revenants » se sont adonnés à un travail athlétique classique de reprise. Jordan Ferri, Nabil Fekir et leurs coéquipiers, présents depuis plusieurs jours maintenant, ont eux travaillé avec le ballon. Sous les ordres de Gérald Baticle et Claudio Caçapa, ils ont effectué un exercice de transmissions rapides, avec des courses et beaucoup de mouvements.

La seconde session de la journée était ouverte au public. Sous un temps changeant, celui-ci a répondu présent, acclamant les joueurs à leur entrée sur la pelouse. Comme dans la matinée, le groupe s'est divisé en deux parties. D'un côté les internationaux, dont Traoré et Tete, ont repris contact avec le ballon. De l'autre, le reste du groupe a travaillé tactiquement sous forme d'opposition sur terrain réduit, avec un nombre de touches de balle limité. Les spectateurs n'ont pas hésité à célébrer chaque but ou arrêt déterminant par des applaudissements.