masculins / Tignes - Jour 3

Entrainements physique et technique

Publié le 04 juillet 2007 à 19:20 par SR

C’est dans des conditions difficiles que les Olympiens se sont à nouveau lancés dans le réveil musculaire autour du lac « Le Rosset » avant de rallier Bourg Saint-Maurice pour fuir la neige l’après-midi.

En effet, au aurore, la neige s’invitait à Tignes et surprenait tous les Olympiens, ce qui ne les empêchait pas de réaliser trois tours de lac à bord des vélos en un instant.
A 11h, ils remettaient ça au pas de course dans un rythme bien plus élevé que la veille malgré le froid et les flocons qui les raccompagnaient à l'hôtel. « Drôles de conditions pour un mois de juillet » ironisait Jérémy Toulalan, bien couvert de la tête au pied.

Et c’est bien cette neige qui obligeait la délégation OL à déplacer le lieu d’entrainement de l’après-midi. Pluie et terrain gras avaient déjà compliqué la tâche de Perrin et ses hommes la veille lors de la prise de contact avec le cuir. Cette fois-ci la neige contraignait le groupe à se rendre à Bourg Saint-Maurice, à 45 minutes de Tignes, pour réaliser un entrainement en bonne et due forme. Jérémy Toulalan, connu pour ses qualités athlétiques démesurées ne rechignait pas à l’idée de rallier les 27 kilomètres, surtout pour s’entraîner : « il neige pas mal, mais on fait avec » reconnaissait le milieu défensif avant d’ajouter qu’ « une bonne saison passe par une bonne préparation. On change de terrain mais pas d’exercice. »

En effet, les Gones on pu y trouver une petite accalmie au moment de l’échauffement. Les joueurs se sont ensuite livrés à des exercices physiques, répartis en trois activités concoctés par Robert Duverne. Puis la conduite de balle, les accélérations et les prises d’appuis ont composé les ateliers techniques avant que Cris et ses copains s’adonnent à des exercices de contrôles, de remises et d’ouvertures à distance respectable par groupe de 4.
Coupet, Vercoutre et Hartock ont repris leur « spécifique gardien » journalier sous la houlette de Joël Bats avant de rejoindre le reste du groupe pour une opposition. Milan Baros, victime d’une inflammation de l’aponévrose plantaire en début de semaine s’est équipé de nouvelles semelles pour l'entraînement. Il a effectué toute la séance sans mal sous la surveillance du Doc Amprino.

Demain, les Gones s’attaqueront au fameux col de l’Iseran. Un exercice redouté par tous : « cela ne sera pas évident » nous confiait une nouvelle fois Anthony Réveillère avant de lancer un appel aux nouvelles recrues : « il faudra faire preuve de beaucoup de mental et surtout, surtout… ne pas oublier la musique car on se pose beaucoup de questions là haut, sur un vélo ». Toulalan, lui, est décidé d’ « aller jusqu’au bout, sans mettre le pied à terre ». Rendez-vous demain, tout en haut.

[IMG42211#C]
Il y avait plus d’allure dans la course matinale. Les 3 tours de lac ont donné moins de mal aux olympiens malgré le froid. La neige re-pointait le bout de son nez lorsque les Gones regagnaient l’hôtel.

[IMG42212#C]
Mais elle ne les épargnait pas l’après-midi pour l’entraînement technique. La délégation lyonnaise s’est donc rendue à Bourg Saint-Maurice pour trouver plus de quiétude.

[IMG42213#C]
Les gardiens ont réalisé un entraînement spécifique aux côtés de Joël Bats.

[IMG42214#C]
L’entraînement s'est terminé aux alentours de 18h. Si les conditions météorologiques le veulent bien, les Olympiens décolleront pour l’Iseran à 9h30 demain.