masculins / OL-Schalke 1-0

Entrée réussie

Publié le 14 septembre 2010 à 22:39

L'OL a remporté son premier match de poule face à Schalke 04 (1-0). En supériorité numérique durant la majorité du match, les Lyonnais se sont imposés mais ont toutefois manqué de réalisme.

L’OL démarrait sa campagne de la Ligue des Champions avec la réception des Allemands de Schalke 04. Le stade de Gerland s’était paré de ses plus belles couleurs pour encourager son équipe.

Après tout juste une minute de jeu, les joueurs de Félix Magath pointaient le bout de leur nez par l’intermédiaire d’une tête non cadrée de Jones. Les olympiens avaient la main mise sur le ballon durant le premier quart d’heure mais ils étaient parfaitement contenus par l’équipe allemande. Ce fut même Farfan qui se procura la première grosse occasion de la rencontre mais sa demi-volée fut bien repoussée par Hugo Lloris. L’OL ne se montrait guère rassurant en ce début de match. Les Lyonnais ouvrirent la marque légèrement contre le cours du jeu alors qu’ils’n’était encore jamais entré dans la surface de réparation. Michel Bastos profita d’une mauvaise passe en retrait d’Höwedes pour lober le portier allemand puis se jeter sur la ligne pour propulser le cuir (21e). Gerland explosa de joie d’autant plus que quelques secondes plus tôt les écrans géants du stade annonçait un but de Sidney Govou avec le Pana sur la pelouse du Nou Camp. Le ton monta sur la pelouse lorsque Michel Bastos contesta la décision de Monsieur Bebek de ne pas décerner un avertissement à la suite d’une faute sur Gourcuff. Ce fut finalement le Brésilien de l’OL qui récolta le carton jaune (31e). Dans la foulée, Hugo Lloris sauva les siens sur un tir tendu de Moritz qui se dirigeait dans le petit filet (32e). Sur une contre-attaque olympienne, Höwedes fut coupable d’un pied extrêmement haut sur Jimmy Briand. L’arbitre Croate ne tergiversa pas et expulsa le défenseur de Schalke (38e). Peu avant la pause Yoann Gourcuff adressa une bonne frappe du gauche qui fila juste au-dessus du cadre. L’arbitre siffla la pause quelques secondes plus tard sous les applaudissements des supporters.

La seconde période démarra sur un rythme moindre. En infériorité numérique, les joueurs de Schalke ne sortaient que très rarement de leur camp. Michel Bastos réchauffa les gants de Neuer sur une puissante demi-volée venue du coté gauche de la surface de réparation (53e). Les Lyonnais multipliaient alors les attaques. A plusieurs reprises Lisandro fut tout prêt de doubler la mise. L’Argentin fut même privé d’un face à face avec Neuer pour un hors-jeu inexistant (62e). En contre-attaque, Briand effectua un bon crochet sur son défenseur direct avant de glisser le cuir à Pjanic qui manqua le cadre pour quelques millimètres (67e). La pression de l’OL s’accentuait au fil des minutes. Yoann Gourcuff adressa un coup franc de peu au-dessus du cadre. Du sommet du crâne, Jérémy Toulalan fut tout prêt de prolonger le cuir au fond des filets à la suite d’un coup franc de Pjanic puis Neuer repoussa une frappe à bout portant signé Lisandro Lopes (78e). Malgré une ultime occasion les joueurs de Claude Puel en restèrent là en s'imposant par la plus petite des marges. Une bonne entrée en matière pour cette Ligue des Champions 2010-2011.

OL : Lloris, Réveillère, Diakhaté, Lovren, Kolodziejczak, Toulalan, Pjanic, Gourcuff, Briand, Lisandro, Bastos.
Schalke 04 : Neuer, Sarpei, Plestan, Höwedes, Moritz, Jones, Deac, Rakitic, Farfa, Raul, Huntelaar.
Buts : Bastos (21e)
Cartons jaunes : Bastos (30e), Kolodziejczak (39e)
Carton rouge : Höwedes (38e)

Sur le même thème