masculins / OL - Auxerre 2-1

Excellente opération

Publié le 07 avril 2012 à 23:06

Dans une rencontre compliquée, les Lyonnais se sont imposés face à l'AJ Auxerre grâce à deux penaltys de Lisandro.

L’OL accueillait la lanterne rouge, l’AJ Auxerre pour le compte de la 31e journée du championnat. Les objectifs des deux formations étaient bien différents. L’OL avait toujours la 3e place en ligne de mire tandis qu’Auxerre tentait de conserver sa place dans l’élite.
Légèrement touché, Michel Bastos n’était pas présent sur la feuille de match. La composition alignée par Rémi Garde au coup d’envoi était la suivante : Lloris, Réveillère, Lovren, Cissokho, Gonalons, Grenier, Briand, Källström, Lisandro, Gomis.

Ce sont des Lyonnais appliqués et sur de leur fait qui entamèrent la rencontre. Jimmy Briand fut le premier à se mettre en évidence avec une frappe de loin puis un tir de l’extérieur du droit mais il ne trouva pas le cadre (6e). Au fil des minutes, les gones se montraient de plus en plus incisifs dans leurs attaques. Gomis manqua le cadre pour quelques centimètres tout comme Lisandro sur une volée à la suite d’un contre favorable (18e). Ça poussait sérieusement coté olympien. Lisandro réclama un penalty une première fois mais Monsieur Buquet ne broncha pas. Quelques minutes plus tard, l’Argentin était à nouveau fauché dans la surface et obtint bel et bien un penalty qu’il transforma lui-même (29e). Les joueurs de Rémi Garde géraient plus ou moins leur avance mais une erreur de Samuel Umtiti relança les Auxerrois. En voulant donner en retrait à Hugo Lloris, le jeune défenseur central envoya Alain Traore au but, lequel ne se fit pas prier pour égaliser (42e). Les Icaunais venaient d’égaliser contre le cours du jeu et qui plus est juste avant la mi-temps.

Le KO se faisait sentir en début de seconde période. Les Auxerrois opéraient en contre et inquiétaient l’arrière-garde olympienne. Bafé Gomis manqua de donner l’avantage aux siens après un bon travail de Lisandro (49e). De belles opportunités s’offraient à Clément Grenier et ses coéquipiers mais ils manquaient de précision dans la dernière passe. Sam Umtiti se rattrapa bien de son erreur en première période en sauvant sur la ligne un tir d’Oliech qui venait d’éliminer Hugo Lloris (61e). Les gones poussaient afin de prendre l’avantage. Après s’être introduit dans la surface, Bafé Gomis se heurta à Sorin au moment de frapper au but (67e). Heureusement, l’OL fut récompensée de ses efforts avec un nouveau penalty obtenu. Lisandro déséquilibré dans la surface se fit justice lui-même pour la seconde fois de la soirée (71e). Avec un peu plus de lucidité les gones auraient même pu corser l'addition en fin de rencontre. Les trois points de la victoire si importants étaient dans l'escarcelle lyonnaise.

La feuille de match !

Sur le même thème