masculins / Stage Divonne

Explications détaillées... et jeu engagé...

Publié le 30 juillet 2008 à 20:02 par R.B

Retour au terrain à 17h… décrassage… debriefing du match face à Monaco… petit jeu pour ceux qui n’ont presque pas joué mardi soir…

Deux présences remarquées au bord du terrain de l’US Divonne. Celle très courte de Jacques Crevoisier et celle beaucoup plus longue de l’ancien lyonnais Patrick Müller venu en voisin saluer ses ex partenaires. Un « Pat » affûté. « Je fais un peu de course, mais tout seul, ce n’est pas facile. Pour l’instant j’attends avant de me décider… ». Les Olympiens viendront tous lui dire bonjour. Juninho qui ne participera pas au décrassage discutera longuement avec lui. Claude Puel lui souhaitant bonne chance pour la suite. Un entraîneur qui avait débuté la séance par une courte causerie.

Décrassage donc pour les joueurs de champ. Un peu de course autour des 2 terrains annexes, puis des mouvements divers avec Robert Duverne. Pendant ce temps, les gardiens faisaient quelques gammes sous les ordres de Jöel Bats. 20 minutes plus tard, Claude Puel donnait rendez-vous au groupe sur le terrain d’honneur, un groupe en chasubles et crampons. Mais pas de jeu au programme. Juste un longue explication imagée, plus de 30 minutes, sur certains aspects du jeu de son équipe face à Monaco… des aspects qui ont apparemment « contrarié » l’entraineur. Posément et dans le détail, l’ancien lillois va marteler son discours concernant ses attentes du moment. Il fera bouger les 2 équipes pour étayer ses démonstrations. Il sera question de pressing en avançant, de récupération, d’imposer son jeu, de différences de rythme.

[IMG43342#R]Quelques phrases fortes. « Il faut défendre tous en avançant, cela signifie faire les efforts ensemble. Et cela ne demande pas plus d’efforts individuels ; cela permet uniquement d’être plus performants collectivement ». Ou encore… «Il faut mettre de la vitesse à partir de derrière pour faire voyager le ballon, éviter de jouer à la baballe, jouer trop latéralement… » ; «Chercher la verticalité en ressortant le ballon, cela resserre le bloc adverse et permet ensuite de trouver des solutions, de faire des décalages » ; « Pour l’instant, nous n’avons pas d’automatismes. Il faut en avoir. Ne pas croire que l’on va s’en sortir uniquement par le talent individuel, une étincelle… Penser au respect des détails, des principes… toutes ces notions collectives. Et après votre talent individuel viendra apporter le plus »…

[IMG43343#R]30 minutes plus tard, la majorité du groupe pouvait se consacrer aux étirements. Mehamah, Tafer, Faure, Gassama, Hartock, Vercoutre, Mounier, Källström, Baros, Pied accompagnés de Puel et Collot se sont livrés eux un 6 contre 6 arbitré par Génésio ; un petit jeu sans cadeau. La hargne se lisait dans les gestes, s’entendait et se manifestait parfois à la limite du sifflet de l’arbitre qui aurait pu distribuer plusieurs cartons y compris le rouge! L’orage menaçait dans le ciel de Haute-Savoie… sur la pelouse, il n’était pas très loin. Ces jeunes gens avaient besoin de se défouler, ils l’ont fait comme s’ils étaient en match officiel. Et comme toujours, l’équipe de Claude Puel s’est imposée en revenant au score sur la fin et en perturbant son adversaire. Un joli point final à cette séance de l’après-midi. Tout le monde plaisantant en regagnant les vestiaires.

Demain, la journée commencera de façon ludique par un parcours dans les arbres. Les Lyonnais seront de nouveau au terrain dans l’après-midi.

[IMG43344#C]