masculins / OL - FCNA

Faire d’abord le nécessaire...

Publié le 19 mars 2016 à 14:00 par RB

L’OL pourrait réaliser un super coup lors de cette 31ème journée... Il accueille des Canaris ailés qu’il peut repousser au loin et profiter ensuite d’éventualités intéressantes pour se positionner encore un peu mieux dans le sprint final...

A Rennes, les partenaires de Maxime Gonalons ont raté le coche d’un cheveu, la faute à un manque de réalisme et d’attention alors que la route des 3 points était largement ouverte. Au final, ils se sont contentés d’un match nul toujours bon à prendre en déplacement face à un concurrent direct pour le podium ; un point qui les a maintenus à 6 longueurs des Monégasques, incapables de battre le Stade de Reims chez eux. Que ce long sprint final est incertain ! Indéniablement, l’OL a mis le bon braquet pour finir sur le podium et pourquoi pas dans le fauteuil de dauphin. Mais attention toutes fautes de goût peut se payer cash. Ce samedi, le septuple champion de France n’a donc pas le droit à l’erreur en recevant des Nantais ambitieux revenus à 2 longueurs. Trois points avant de regarder ailleurs... à Nice pour savoir si le Gazelec peut contrarier les desseins des Aiglons... à Marseille, où le Stade Rennais pourrait avoir laissé des plumes en ouverture de la journée... et évidemment au Parc, où le PSG reçoit l’AS Monaco...

Les Canaris sont dans les pas des Lyonnais avec le même nombre de points pris depuis la reprise en janvier : 20 points. Mais ils sont passés de la 12ème place à la 6ème. L’arrivée du milieu belge Gillet, cet hiver, a bonifié ce collectif qui a toujours su, pour l’instant, réagir après des coups de moins bien. 3ème défense du Championnat avec 14 clean sheet, son attaque ne pétille pas et occupe un pauvre 16ème rang. Cela suffit pour se retrouver dans ce sprint final « indigeste » quand on sait que les coéquipiers de Rémy Riou affronteront aussi le PSG et l’OM chez eux ou recevront par exemple l’OGCN... Pas question de tirer des plans sur la comète... le passé récent et la cuisante défaite à Rennes, ont eu un coup de bâton salvateur. Michel Der Zakarian devrait présenter une animation en 4-3-3 alors qu’il a choisi à domicile, lors des derniers matches, un 4-4-2. Bedoya, Djidji sortis sur blessure face au SCO seront-ils aptes ?

L’OL retrouve son Parc avec gourmandise. 16 points sur 18 possibles, 19 buts inscrits... l’entrée dans la nouvelle maison est un indéniable succès. Les coéquipiers de Lacazette se transforment en rouleau compresseur en prenant le jeu à leur compte et en faisant plier toutes les résistances. Seul l’immense Mandanda a porté l’OM vers le point du match nul. Parions que le scénario des 90 minutes à Rennes servira en plus de leçon. Cette fin de saison ne tolère pas le moindre relâchement. Bruno Genesio va récupérer Yanga-Mbiwa, suspension purgée. Corentin Tolisso aura certainement peaufiné sa condition et prétendra à une place de titulaire. Christophe Jallet va-t-il faire une nouvelle fois banquette ? L’entraîneur lyonnais peut aussi compter sur Kalulu. En revanche, Clément Grenier, suspendu, sera en tribune et Valbuena n'est toujours pas apte. Des choix quasiment dans toutes les lignes, un plus pour ce groupe qui doit d’abord penser à faire le nécessaire...

Sur le même thème